Accueil PokerStars
10 conseils poker qui feront de vous un meilleur joueur
Lorsque l'on débute au poker, il y a de nombreux pièges à éviter. Voici dix conseils qui vous permettront de démarrer du bon pied.

1. Resserrez votre jeu face aux relances pré-flop

Une erreur commune parmi les joueurs débutants est de jouer les mêmes types de mains face à une relance que celles qu'ils joueraient depuis la même position en relançant eux-mêmes. Les nouveaux joueurs tombent dans le piège de suivre des relances depuis le début de parole à une table en full-ring avec KTs, AJo, ou 76s. Ces mains sont vraiment jouables si vous êtes celui qui ouvre la main en milieu ou en fin de parole, mais s'il y a une relance, il faut la respecter et considérer que notre équité avec ce genre de mains est faible face à une range serrée. Assurez-vous un écart conséquent entre les types de mains que vous joueriez en étant le premier à entrer dans le pot et celles que vous joueriez après une relance.

2. Utilisez efficacement la position

Avoir la position ou non influe énormément sur la jouabilité et la profitabilité potentielle d'une main. Suivre avec Q6s depuis la petite blind n'est pas raisonnable, même si l'ouverture vient d'un joueur au bouton avec une range de vol très large. Le fait de ne pas avoir la position post-flop et qu'il reste un joueur à parler après vous va ruiner votre expected value (EV). Par contre, il est bien souvent très lucratif d'opter pour une relance au bouton avec Q6s lorsque tous les joueurs avant vous ont passé. Si les joueurs dans les blinds sont légèrement trop serrés ou trop passifs, le fait de prendre le pot pré-flop régulièrement et sinon d'avoir la position si vous êtes suivi génère un profit sur le long terme quand vous relancez cette main.

3. Basez-vous sur les outs, pas l'espoir

L'optimisme est une très bonne chose pour les joueurs assez expérimentés, leur permettant de rester à l'affut d'opportunités de gagner de l'argent qui pourraient passer inaperçues. Face à cela, il y a les joueurs débutants qui ont souvent tendance à mettre trop d'espoir dans leurs mains et à aller chercher des tirages simplement parce qu'ils rêvent de toucher cette main magique, sans évaluer les probabilités que cela arrive. En utilisant la règle du 2/4, vous pouvez transformer le nombre d'outs que vous avez en équité. Au flop, multipliez vos outs par quatre pour évaluer approximativement l'équité de votre main. À la turn, multipliez-les par deux. Nous allons voir comment utiliser cela dans le conseil suivant.

4. Apprenez les pourcentages d'équité nécessaires

Pour suivre une mise, vous devez avoir une certaine équité (les chances de remporter le pot). D'autres facteurs peuvent parfois changer la donne, tels que la fréquence à laquelle vous allez remporter des mises supplémentaires et la fréquence à laquelle votre adversaire va passer plus tard dans la main. Nous allons toutefois ignorer ces aspects afin de simplifier les choses et allons considérer que vous avez besoin d'une équité de 33 % pour suivre une mise de la taille du pot et de 25 % pour suivre une mise de la moitié du pot. Vous pouvez utiliser ces points de repère pour estimer les valeurs qui se trouvent entre les deux. Si votre adversaire fait tapis pour un gros montant dans un petit pot, l'équité requise peut approcher les 50 %, mais ne l'atteint jamais puisqu'il y a toujours de l'argent mort (ne serait-ce que les blinds).

5. Observez vos adversaires

Lorsque vous n'êtes pas dans une main, il est facile de déconnecter. En réalité, lorsque vous ne jouez pas, vous avez une excellente opportunité de recueillir des informations cruciales sur les joueurs de votre table, qui pourraient vous aider lors de prises de décision futures. Soyez attentif lors des abattages et prenez des notes mentales ou dans la fenêtre de note sur PokerStars en double-cliquant sur le joueur en question. Si vous observez des tailles de mise inhabituelles, des lignes étranges, prenez-en également note. Cet adversaire a probablement un jeu déséquilibré d'une certaine façon et vous pourrez exploiter cela en adaptant votre jeu.

6. Gérez votre bankroll

Au poker, les compétences sont importantes, mais la chance l'est aussi. Sur le long terme, ce sont vos compétences qui prennent le dessus, mais sur le court terme, la chance a un rôle prépondérant. Cela veut dire que même dans les cas où vous estimez être le meilleur joueur, il existe une probabilité importante que vous perdiez tel jour lors de telle partie. L'intérêt d'une bankroll est de pouvoir absorber ces fluctuations sur le court terme. Essayez d'avoir au moins 50 buy-ins disponibles sur le long terme si vous jouez en cash game ou en Sit & Go et 100 si vous jouez des tournois multi-tables, car la variance est encore plus importante.

7. Choisissez bien vos bluffs

Évitez de bluffer simplement parce que vous voulez remporter le pot à tout prix. Il est très dangereux de bluffer certains joueurs, il faut donc vous assurer de bien choisir votre moment. Pour que bluffer soit plus intéressant que checker, vous devez savoir que votre adversaire n'est pas une calling station. De plus, vous devez avoir une main qui n'a pas de valeur à l'abattage (qui perdra à la rivière sans amélioration). Si vous bluffez tôt dans la main, essayez de choisir des mains qui ont des possibilités d'amélioration (semi-bluff) au cas où votre mise soit suivie.

8. Ne jouez pas au poker en faisant autre chose

Parcourir les réseaux sociaux, discuter sur son téléphone et jouer à des jeux vidéo sont de bons moyens de perdre sa concentration et de commettre des erreurs. Le poker peut sembler ennuyeux quand vous ne touchez pas de bonnes mains, mais au lieu de vous adonner à plusieurs activités, travaillez votre capacité à jouer sur plusieurs tables. Utilisez les moments où vous ne jouez pas pour observer les tendances de vos adversaires ou repenser aux mains qui se sont déroulées. Lorsque j'ai débuté, je pouvais très bien jouer de la guitare, dîner et discuter tout en jouant. J'ai rapidement abandonné ces mauvaises habitudes lorsque j'ai décidé de faire de ce jeu mon métier.

9. Assumez la responsabilité de vos erreurs

Vous avez trois façons d'appréhender vos erreurs. Vous pouvez les ignorer pour préserver votre ego, vous pouvez vous en vouloir et créer un lien négatif avec les erreurs, ou bien vous pouvez les considérer comme des opportunités pour progresser et développer votre jeu. Essayez d'analyser vos erreurs objectivement et sans jugement, puis notez les processus de réflexion qui ont causé ces erreurs afin de les éviter à l'avenir.

10. Cherchez de l'aide et des conseils

Les forums de l'École PokerStars offrent un excellent moyen de recevoir des retours de la part d'autres joueurs et d'experts. Vous pouvez non seulement rechercher de l'aide par vous-même, mais aussi suivre nos streams hebdomadaires qui constituent un outil très intéressant pour développer vos connaissances théoriques.
 
À votre avis, lequel de ces conseils est le plus important ?
Répondez ci-dessous en expliquant pourquoi.

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.