Accueil PokerStars
Le mental au cash game 6 Max
Le tilt est une interférence émotionnelle qui provoque une baisse du niveau de prise de décision logique du joueur. Cela peut aller de la fatigue ou de la distraction jusqu'à la rage et à l'envie de s'en prendre à un joueur en particulier. Quelle que soit la forme ou l'impact de votre tilt, il est important de comprendre que le cash game 6-max est un format très volatil impliquant beaucoup de fluctuations et d'action. Cela veut dire qu'il n'est pas réaliste de vous attendre à réussir au cash game 6-Max si vous négligez votre mental.  

Pourquoi nous tiltons

Nous tiltons parce que notre subconscient a évolué en développant certaines réactions émotionnelles de protection face aux menaces perçues. En dehors du poker, il s'agit de pulsions saines qui ont contribué à faire de nous une espèce suffisamment avancée pour inventer le poker en ligne en premier lieu. Le problème, c'est que le poker étant un environnement extrêmement différent de celui dans lequel les humains ont évolué, ces émotions protectrices ont tendance à nous desservir lorsque nous jouons. Le subconscient essaie en fait de nous protéger des nécessités inoffensives telles que se faire déstacker avec KK contre AA ou un adversaire qui nous fait une horreur à la rivière. Vous essuierez ce genre de déconvenues un nombre de fois incalculable dans votre carrière au poker et vous n'y pourrez rien. Si nous avions évolué en jouant au poker en ligne pour survivre, nous ne réagirions sans doute pas de façon irrationnelle au point de nous emporter furieusement quand nous perdons, mais malheureusement c'est en trouvant des abris, de la nourriture et de l'eau que nous avons survécu, et ces habiletés ne nous préparent pas à nous faire déstacker par un adversaire aussi exaspéramment mauvais.

En effet, lorsque nous perdons notre stack face à ce joueur, pour notre subconscient, c'est un peu comme si nous nous faisions voler nos ressources par une espèce plus faible. Bien sûr, notre instinct nous pousse à nous mettre en colère et à chercher à nous venger - un mécanisme de défense vraiment inutile au poker.

Tilts d'affrontement

Les tilts d'affrontement consistent à vouloir écraser l'adversaire pour réclamer ce qui vous revient de droit. Nos instincts ne font pas la différence entre les ressources perdues à un jeu où nous avons consenti pleinement à risquer notre argent et le fait de nous faire dépouiller dans la nature. Les tilts d'affrontement nous poussent à récupérer nos pertes et à triompher de nos ennemis par la force brute. Dans le domaine du poker, cela implique de miser, de relancer, de bluffer et de suivre sans trop se soucier de l'option qui pourrait avoir l'EV la plus élevée en réalité. Se coucher est souvent la bonne chose à faire, mais en matière d'instinct, cela revient à capituler et à mourir.

Les tilts d'affrontement courants incluent : le tilt de vengeance, le tilt de prise de possession de ce qui nous est dû, et le tilt de récupération des pertes.

Les tilts de fuite

Les tilts de fuite sont souvent moins spectaculaires et présentent l'avantage de nous éviter ces journées où vous perdez 20 fois le montant de votre buy-in, mais ils peuvent aussi s'avérer préjudiciables pour vos chances de réussite à long terme. Ce genre d'instinct réagit à l'adversité par la fuite, partant de l'hypothèse que l'adversaire est trop fort pour être vaincu par le combat. Une débâcle sans fin semble insupportable et le joueur touché par le tilt de fuite décroche du jeu pendant six mois et décide de changer de carrière. Certains joueurs voient des monstres sous le lit. Leurs mauvaises performances jusque-là perturbent la reconnaissance des patterns par leur subconscient (un autre instinct sain à la base qui nous porte préjudice) et celui-ci suppose alors que la malchance d'hier ne peut qu'augurer de la malchance de demain. Par conséquent, il commence à se coucher sans cesse, à passer à côté de bluffs profitables, et à abandonner des pots sans réfléchir.

Parmi les tilts de fuite courants, on retrouve le tilt d'aversion pour le poker, le tilt de paranoïa, ainsi que le tilt de passivité.

Traiter les failles mentales

Maintenant que nous avons terminé le diagnostic sommaire de notre tilt, le moment est venu de proposer un plan de traitement général. Quels que soient les types de tilts dominants dans votre mental, il est essentiel de comprendre d'abord que ces réactions ne sont pas de votre faute. Vous ne contrôlez pas votre subconscient, vous ne pouvez donc pas tenir votre conscient responsable de ses actes. Vous pouvez, en revanche, vous tenir responsable du non-traitement de ces troubles.

Le meilleur moyen de dresser un chien, c'est de lui montrer par l'exemple au moment présent. Il est absolument inutile de montrer au chien le canapé déchiré et de lui demander ce qui l'a poussé à le saccager. Il est encore plus vain de culpabiliser le chien pour ses actes, parce qu'il ne fait pas le lien entre le fait de se faire gronder et le fait de faire un autre choix la prochaine fois qu'il aura l'occasion de saccager des meubles.

Le subconscient ne réfléchit pas à son comportement une fois le tilt passé et ce ne sont pas une bonne réprimande ou le dégoût de soi qui suffiront à régler le problème. Pour empêcher votre cerveau animal de réagir à un gros set-up en cherchant une vengeance insensée, vous devez reconnaître le comportement et y mettre y terme au moment où il survient, puis le remplacer par un autre comportement plus constructif, par exemple en se montrant indifférent face à la perte et en passant à autre chose. Ce processus peut prendre du temps et sembler une véritable bataille au début. Toutefois, le subconscient finira par s'adapter et adopter une nouvelle habitude. Il vous suffit de faire ce qu'il faut autant de fois que nécessaire pour écraser la mauvaise programmation résultant de millions d'années d'évolution.

Heureusement, nous ne faisons que redéfinir nos pulsions de protection dans le contexte du poker. Si nous arrivons à apprendre à notre cerveau à cesser de produire un instinct de peur dans le contexte d'un gros pot, cela ne veut pas dire que nous n'aurons plus peur face à un déséquilibré brandissant une arme ou à des lions échappés. Nous essayons simplement de réagir différemment lorsqu'il s'agit d'un jeu.

Conclusion

Reconnaître, interrompre et remplacer. Tel est le secret pour éliminer les mauvaises habitudes subconscientes de jeu et les remplacer par des actions à la fois réalistes et utiles. Notre tilt doit être traité pendant le jeu et d'une manière calme et objective. Ne vous sentez pas coupable de tilter, car il ne s'agit pas d'un choix. Soigner le tilt, en revanche, est un choix et c'est quelque chose que vous ne devriez jamais négliger, en particulier dans l'environnement volatil des cash games 6-Max.

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.