Accueil PokerStars
Agresser pour Accumuler les Jetons sur les Tournois Turbo - 2e Partie
Dans la première partie, nous avons vu ce que pouvait apporter l'agression pré-flop et quelles tailles de mises étaient bonnes pour 3-bet à tapis face à des relances et pour 4-bet face à des 3-bet lights. Mais nous n'avons pas parlé du type de mains à utiliser pour cette agression. C'est ce que nous allons traiter dans cet article.

Commençons par les 3-bet à tapis face à une relance. Nous allons évidemment faire ça avec des mains très fortes. 99+/AQ+ ne représente que 5 % des mains. Nous devrions chercher une range aux alentours des 15 % des mains de départ pour ce move afin d'obtenir une bonne fold equity face à un joueur un peu large. D'où vient le reste des mains ?

Si nous ajoutons A9s+, AJo, KQs et le reste des paires servies, nous montons à 10,4 %.


Si nous pensons qu'un adversaire va nous payer une fois qu'il a relancé, il est mieux d'élargir notre range de value. Quand il raise/call avec J8s, il est bon d'avoir des mains dominantes comme QJ dans notre range. Donc face à ce genre d'adversaire, nous devrions 3-bet shove une range comme celle-ci :
 


Notez bien que nous avons supprimé les plus petites paires, qui sont des mains qui se retrouveront souvent à jouer un 20/80 quand nous serons payés. Ces petites paires font parfaitement l'affaire quand notre shove a de la fold equity. En revanche, quand nous nous attendons à nous faire payer, il vaut mieux les éviter. Malgré tout, sur une structure turbo, ce n'est jamais une grosse erreur de jouer n'importe quelle paire servie.

Qu'en est-il des joueurs qui vont relancer et se coucher fréquemment sur nos 3-bet ? Face à de tels adversaires, nous devrions utiliser une range plus polarisée qui mélange re-steals purs et mains en value. Dans cette situation, nous devrions shove une range comme celle-ci :
 

Nous resserrons un peu notre range de value en mixant avec des paires servies, certains gros connecteurs assortis et quelques Ax et Kx en bloqueurs.

Les bloqueurs sont des cartes qui retirent des combinaisons de mains fortes que pourrait avoir notre adversaire et avec lesquelles il payerait notre shove. Par exemple, si nous avons A5s, il y a moins de chances pour que notre opposant possède de grosses mains comme AA/AK/AQ. De plus, cette main joue plutôt bien et peut toujours sans sortir contre TT-KK. A5s a tout de même 33 % d'équité contre KK. Malgré une confrontation a priori très déséquilibrée, A5s va gagner cette confrontation 1 fois sur 3.

Avant de passer au 4-bet shove, souvenez-vous, ces ranges ne sont pas gravées dans le marbre. Elles peuvent être ajustées en fonction de la situation, les adversaires, les tailles de tapis, la fold equity estimée, etc.. Elles ne sont qu'une base de travail pour développer votre propre stratégie.

Maintenant, imaginons que nous avons relancé et qu'un joueur agressif nous a 3-bet. Ce joueur a une haute fréquence de 3-bet et nous le savons. En plus de mains fortes, il aura donc un nombre non négligeable de mains faibles dans sa range. Si nous ne 4-bettons que nos monstres, nous allons nous coucher à une fréquence trop élevée contre ce 3-betteur agressif, lui permettant alors de nous exploiter et de gagner nos précieux jetons, ce qui n'est jamais bon sur un tournoi turbo ! Donc quel genre de mains en dehors des premiums devrions-nous utiliser ici pour 4-bet light à tapis ?

Quand il s'agit de 4-bet shove, les bloqueurs sont très importants. Disons que nous nous attendons à voir notre adversaire payer notre shove avec TT+/AQ+ :
 


Cela représente 4,68 % des mains de départ. Vous pouvez imaginer que si un joueur nous 3-bet de manière très agressive, avec mettons 15 % des mains, il va maintenant se coucher enviton 2 fois sur 3 sur notre 4-bet à tapis.

Comme vous pouvez le voir écrit en jaune en bas du tableau, cela représente 62 combinaisons. Si nous devions 4-bet shove light avec des mains comme 98s, notre adversaire nous payerait toujours avec ces 62 combinaisons. Qu'en est-il si nous utilisons A5s à la place ? Quelle est la conséquence d'enlever un des as de la range potentielle de notre opposant ?
 


Le simple fait d'utiliser le "bloqueur as" réduit le nombre de combinaisons à 51, soit une diminution de 20 % du nombre de premiums contre lesquelles nous sommes susceptibles de tomber ! Et contre les combinaison que notre A5s ne bloque pas, KK-TT, nous avons toujours 33 % d'équité. Nous allons donc doubler notre tapis 1 fois sur 3. Avoir un "bloqueur as" n'empêche pas notre adversaire d'avoir AA ou AK, il réduit juste la probabilité. Contre la range ci-dessus, nous avons toujours 31 % d'équité ! Si notre opposant se couche 2 fois sur 3 sur notre 4-bet shove, nous remportons les blinds, les antes, notre relance et son 3-bet, le tout sans showdown. De plus, nous avons toujours plus de 30 % de chance de doubler notre tapis quand nous sommes payés. C'est un spot fantastique en terme d'EV sur un tournoi turbo et une stratégie intelligente, au risque calculé, pour accumuler des jetons.

 
Utilisez-vous la stratégie de 3-bet/4-bet ci-dessus ou attendez-vous seulement les bonnes mains ?
Dites-nous tout en commentaires !

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.