Accueil PokerStars
Chris Moneymaker | Poker en Live | Premiers Niveaux et Tells

Premiers Niveaux

Dans les 3 ou 4 premiers niveaux, vous devriez rester à l'écart et observer les autres joueurs. Quand vous jouez une main, privilégiez celles qui jouent bien avec des tapis profonds et en multiway. A savoir les connecteurs assortis, les paires moyennes et n'importe quel as suité. Essayez d'éviter les mains comme AJ, AT et KT car si vous touchez quelque chose au flop, vous serez en grande difficulté avec des tapis aussi profonds si vous êtes battu.

Avec de la profondeur, vous voulez trouver des mains fortes, commes des doubles paires, des brelans et des couleurs. Jouez les grosses paires prudemment, il n'est pas nécessaire de faire grossir le pot pré-flop dans les premiers niveaux. Vous ne voulez pas perdre tout votre tapis avec une paire sur un Bad Beat.

Vous le verrez souvent dans un tournoi. Un joueur a paire de rois, fait tapis au flop et son adversaire aura toujours deux paires, un brelan ou mieux. Ne soyez pas ce joueur avec les rois. Evitez les gros pots tôt dans le tournoi et gardez les pots petits à moins d'avoir le jeu max.
 

Premiers Niveaux – Observer ses Adversaires

Quand vous observez les joueurs à votre table, faites attention aux éléments suivants :
  • Qui joue trop de mains ?
  • Qui relance trop souvent ?
  • Qui 3-bet ?
  • Qui paye face à des bluffs ?
  • Qui se couche à la river ?
  • Quelles ranges jouent-ils dans chaque position ?
Quand vous voyez les cartes de vos adversaires à l'abattage, rembobinez la main dans votre tête et demandez-vous si tout ce qu'ils ont fait ont du sens. Si c'est le cas, et si la range que vous leur avez attribué est la bonne, ils seront normalement assez faciles à lire à l'avenir.
 

Premiers Niveaux – Chercher des Tells

Les joueurs sont en général plus détendus en début de tournoi et certains seront même sympas au point de vous montrer leurs mains. Les joueurs s'amusent, tout le monde a un gros tapis et le même rêve. C'est le meilleur moment pour déceler des tells pour pas cher, tout en vous créant une image solide à la table.

Tout le monde regarde ses cartes, mais chacun à sa manière.

Exemples de choses que certains joueurs vont faire en regardant leurs cartes :
  • Ils regardent leurs cartes, les referment et ne les regardent plus.
  • Ils regardent leurs cartes 3 ou 4 fois.
  • Ils regardent leurs cartes et commencent à regarder les autres joueurs de manière intéressée.
  • Ils placent un jeton sur leurs cartes.
  • Ils font glisser les cartes avec leurs doigts.
  • Ils approchent leurs cartes plus près d'eux.
  • Ils soulèvent les cartes et les mettent devant leur visage.
  • Ils regardent leurs cartes en soulevant les coins.
Tout le monde a une petite tendance et chacun est différent. Votre boulot consiste à voir si les joueurs dévient de leurs habitudes.

Exemple : Imaginons que vous avez remarqué que le Siège 1 regarde ses cartes pendant 3-4 secondes. Mais cette fois-là il ne prend qu'une seconde. Quand c'est à son tour de parler, il relance. A la river, vous voyez qu'il a . Dans cet exemple, juste en observant, vous avez un petit tell sur votre adversaire. S'il regarde ses cartes rapidement, il a sûrement une grosse paire.
Cela peut vous rapporter gros plus tard, soit en couchant votre main soit en relançant une meilleure main pour maximiser votre value.

D'autres Tells Pré-flop :

Claquer les Cartes

Quand les gens claquent leurs cartes après les avoir regardé, c'est souvent le signe d'une main faible. Quand ils ont une grosse main, ils vont laisser retomber leurs cartes en douceur, pour ne pas attirer l'attention. Cela dépend évidemment du joueur. Certains ne vont jamais claquer les cartes et d'autres de manière aléatoire.

Exemple : Vous êtes au bouton avec . La petite blind est un joueur très agressif qui 3-bet souvent et vous préférez éviter de jouer des mains faibles contre lui. La grosse blind, en revanche, est une machine à folder qui ne joue que les nuts.

Tout le monde se couche jusqu'à vous et vous remarquez que la petite blind claque ses cartes. Vous l'avez déjà vu faire ça avant de se coucher. Votre plan de base était de coucher votre face à un joueur agressif. Cependant, vous savez maintenant que ce joueur agressif va se coucher et il y a de grandes chances pour le que la grosse blind fasse de même. Vous décidez de relancer, les deux joueurs se couchent et vous récupérez les blinds.



Désintéressé

Certains joueurs vont regarder leurs cartes et afficher un air désintéressé dans la foulée. Encore une fois, cela dépend du joueur donc c'est à vous de déterminer ce que ce désintérêt signifie. En général, si un joueur regarde ses cartes, semble désintéressé et 3-bet, c'est le signe d'une grosse main


Lecture Orales

Entamez des conversations amicales avec les autres joueurs, cherchez à savoir d'où ils viennent, comment ils ont gagné leur siège, s'ils jouent souvent, quelles variantes ils pratiquent, ce qu'ils font dans la vie, etc. La plupart vous raconteront leur vie en détails.

Exemple 1 : Un joueur vous dit qu'il joue en 1€/2€ à la maison, il a gagné le tournoi d'une ligue, c'est son premier tournoi à gros buy-in, il n'a jamais joué online, etc.

Exemple 2 : Un joueur vous dit qu'il a joué trois tables finales d'EPT et qu'il est là pour démonter tout le monde.

Ce sont des informations très utiles. Je préférerais jouer des mains contre l'exemple 1 que l'exemple 2. Etre amical et discuter avec vos adversaires rend les parties agréables et en plus cela vous aide dans votre jeu.
 

Les Antes

Avant l'arrivée des Antes, vous devriez avoir une idée de comment jouent vos adversaires. Il y aura 3 ou 4 joueurs de votre niveau et 3 ou 4 d'un niveau plus avancé que vous voudrez éviter à tout prix.

En vous concentrant sur vos adversaires pendant les premiers niveaux, vous saurez exactement quels joueurs vous voudrez affronter et ceux que vous pourrez bluffer après avoir raté le flop, la turn et la river.
 

Niveaux avec Ante – Ranges d'Ouverture

Les joueurs expérimentés vont commencer à élargir leurs ranges. Les joueurs moins aguerris joueront en gros le même jeu que lors des premiers niveaux.

Comment vous êtes censé jouer un tournoi :
  • Relativement serré au début.
  • Quand les Antes arrivent, élargissez un peu votre range.
  • Quand les blinds et les Antes augmentent, élargissez encore un peu votre range.
Une des questions les plus communes que je reçois de joueurs peu expérimentés est :

Q) Je mets toujours mes jetons au milieu en étant devant, je fais un min-cash, je vais loin dans le tournoi, mais la plupart du temps je finis par sauter sur un Bad Beat avec les as, les rois ou A-K, etc.
R) Tu joues trop serré quand tu arrives loin dans le tournoi.

Les joueurs jouent très loose quand ils ont beaucoup de jetons et resserrent leur jeu quand leur tapis diminue et que l'argent approche. En fait, vous devez faire exactement le contraire pour gagner en tournoi.

Quand vous passez sous les 50 blinds, vous voulez mettre la pression en volant les blinds et les antes en fin de parole avec des relances à au moins 2,5 blinds. Vous pouvez augmenter vos tailles de relance s'il reste des joueurs que vous souhaitez éviter à parler derrière vous.

Plus le joueur est bon, plus vous devriez relancer. Vous ne voulez pas voir un joueur pro payer une relance à 2,5 blinds avec des mains comme 78s avec lesquelles ils peuvent soit vous outplay soit trouver un meilleur jeu. Pour les décourager, vous devriez relancez à 3 ou 3,5 blinds. Le contraire est aussi vrai. S'il y a un joueur faible dans les blinds, vous ne voulez pas qu'il se couche. Dans ce cas, un min-raise est meilleur car vous pourrez le dominer après le flop en position.


Comment ne pas envoyer de tells

  • Les Lunettes de Soleil – Elles ne cachent pas forcément les tells, mais elles vous permettront de vous sentir plus détendu. Si c'est votre premier tournoi live, apportez une paire, mais si vous n'en avez pas besoin c'est bien aussi.
  • Routines – Avant le tournoi, mettez en place une routine pour vos différentes actions à la table. Utilisez cette routine à chaque fois.
  • Regardez vos Cartes – Attendez votre tour de parole pour regarder vos cartes. La façon dont vous regardez vos cartes devrait être la même à chaque fois. Quand c'est à moi de parler, j'aime voir toute l'action, qui reste à parler derrière moi, regarder ma main, compter jusqu'à 5 et prendre ma décision. Après avoir parlé, trouvez une position confortable que vous utiliserez à chaque fois.
  • Timing – Quand vous misez ou payez, assurez-vous de mettre le même temps à chaque fois. Si vous payez vite avec un tirage, vos adversaires comprendront très vite. Même chose si vous mettez plus de temps à miser avec le jeu max.
  • Fixer ses adversaires – Certains joueurs vont fixer leurs adversaires quand ils sont faibles et regarder ailleurs avec une grosse main. Pour éviter de donner ce genre de tells, il est mieux de fixer le flop dans une position confortable et ne pas regarder ailleurs.
  • Constance – Chaque action que vous produisez à une table de poker devrait être aussi constante que possible, ce qui vous rendra très difficile à lire. Cela concerne votre façon de miser, comment vous payez, le temps que vous prenez pour chaque action, la position de vos cartes et votre position (physique).


Tailles de Tapis pour Shove

Téléchargez l'application SnapShove* et entraînez-vous en créant des scénarios. Cela vous aidera à être plus à l'aise quand vous serez dans la situation où les tapis partent au milieu facilement. Si vous êtes débutant au poker en live, les stacks de 25 blinds sont difficiles à jouer.

Pour mettre en difficulté les joueurs expérimentés, vous pouvez leur mettre la pression en faisant tapis avec votre stack de 25 blinds. Personnellement, je préfère attendre de tomber à 17 blinds pour commencer à shove.

Toutefois, je peux dévier des ranges proposés par SnapShove selon mes adversaires. Par exemple, face à un joueur faible, même si je devrais re-shove, je vais probablement payer pour essayer de l'outplay post-flop. Je vais même re-shove avec 35 blinds face à un joueur si je pense qu'il bluffe.
 
*aucune afficliation avec SnapShove - d'autres calculateurs de push/fold sont disponibles.


D'autres Conseils pour les Tournois en Live

  • Soyez Reposé – Ne faites pas la fête la veille d'un tournoi. Si l'argent en jeu peut potentiellement changer votre vie, dormez bien, vous pourrez faire la fête plus tard. C'est incroyable de voir comme une bonne nuit de sommeil peut être bénéfique pour votre jeu. Dormez autant que votre corps le réclame.
  • Nourriture – Mangez un bon repas environ 2 heures avant le tournoi. Ensuite, mangez quelques snacks sains pendant le tournoi. Vous ne voulez pas avoir faim et vous sentir faible pendant un tournoi mais vous ne voulez pas non plus vous gaver et somnoler juste après. Mangez léger !
  • Du Temps pour Moi – Dans les heures qui précédent les tournois, essayez de vous détendre le plus possible. Faites ce qui vous détend : de l'exercice, du repos, dormez. Vous devez conserver toute votre concentration pour le tournoi.
  • Prudence avec un Gros Tapis – Quand les tapis sont profonds en début de tournoi, ne tentez pas de hero call pour tout votre tapis. Attendez des spots plus profitables.
  • La Bulle – N'annoncez pas à la bulle que vous allez coucher toutes vos mains sauf les as, sinon vos adversaires vont vous rouler dessus. A moins que vous disiez ça pour ensuite bluffer chaque pot. Une fois à la bulle, certains joueurs vont essayer d'abuser de la situation. Ce sont ceux qui ne jouent pas juste pour un min-cash. C'est là que votre travail sur les conversations un peu plus tôt doit vous aider. Si un joueur est encore étudiant et travaille dans un bar le weekend, la bulle revêt beaucoup plus d'importance pour lui que pour un homme d'affaires qui brasse des millions. Ces deux joueurs vont jouer très différemment à la bulle.


Conclusion

Jouez serré en début de tournoi, observez vos adversaires et utilisez ces informations plus tard. Elargissez votre range quand les Antes arrivent et mettez en place une routine pour éviter de donner des tells.

Si vous me voyez sur un tournoi ou lors d'une pause et vous avez une question stratégique, demandez-moi, je suis toujours très content de parler de poker. Mais pas d'histoires de Bad Beats par contre !

Bonne chance aux tables. Que la variance soit avec vous !

Chris Moneymaker
PokerStars Team Pro

 
 
Donnez-nous vos conseils pour le poker en live !

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.