Accueil PokerStars
Assurer la Transition du Cash Game aux Tournois de Poker

Avec les Galactic Series, beaucoup de joueurs de Cash Game pourraient être tentés d'abandonner provisoirement leur spécialité pour tenter de claquer un énorme gain, susceptible de changer, du moins en partie, leur vie. Mais attention, une stratégie de cash game, aussi bonne soit-elle, peut s'avérer désastreuse en tournoi sans une bonne dose d'adaptation. Jetons un œil aux ajustements les plus importants qu'un joueur de cash se doit d'imposer à son jeu avant de se lancer dans ces Galactic Series. 

1. La Sélection des Mains de Départ est un Art, pas une Science.

Le Cash Game se joue dans un environnement calme, au sein duquel tout est figé ou presque. Résultat, une range d'open par défaut pour chaque position sera une très bonne alliée. Les phases de désert de cartes, même les plus longues, sont souvent compensées par des périodes beaucoup plus chaudes, pendant lesquelles vous pouvez être amené à jouer 75 % des coups. Le problème avec un tournoi, c'est qu'une période pendant laquelle vous êtes card dead peut énormément entamer votre tapis, au point de ne plus pouvoir profiter d'un rush de cartes quand il se présente (si des fois il se présente d'ailleurs). Les tournois se jouent dans un environnement fermé, au sein duquel les blinds augmentent constamment, mettant une pression constante sur votre stack. Attendre une bonne main alors que les 8-4 dépareillés s'enchaînent est une mort lente et douloureuse. Pour autant, relancer 8-4o depuis le Cut-Off est une bien mauvaise stratégie à long terme. Cela n'a aucun sens d'ouvrir une telle main, car quand vous serez amené à voler les blinds, vous perdrez votre fold equity, étant donné que vos adversaires sauront que vous relancez trop.



Alors que si vous avez arrivez en milieu ou fin d'un Event des Galactic Series, votre image de joueur serré vous permettra de voler les blinds bien plus facilement. Et si vous ne le faites pas à temps, vous ne ferez pas long feu, en raison de votre tapis qui diminue et des blinds qui augmentent. Il est alors peut-être temps de relancer ce fameux 8-4o. Avec votre image de joueur serré, le play est devenu profitable, mais aussi très important dans une optique de survie. Les joueurs de cash game doivent passer outre le fait de voler les blinds avec une poubelle. Un bon jeu de tournoi consiste à être opportuniste et reconnaître quand la dynamique vient de changer, rendant certaines actions nécessaires.

 

2. Peut-être Devrez-vous Abandonner Certains Plays EV+

Cela doit paraître une folie pour un joueur de cash game, mais il faut faire la distinction entre un play EV+ en jetons et un play EV+ en €. En cash game, il n'y a qu'un seul type d'EV car les jetons représentent des euros. En tournoi, le taux de change est bien complexe que 1 jeton = 1 €. Chaque bon joueur de tournoi est à l'aise avec la notion de vie dans un tournoi. Pour faire simple, votre présence continue dans le tournoi rend possible le fait de gagner beaucoup d'argent. Alors que paliers augmentent de façon exponentielle, notamment à l'approche de la table finale, le simple fait d'exister dans le tournoi est EV+ en €. Gagner beaucoup de jetons est également EV+ en €, mais dans la mesure où la décision qui conduit à cette situation est potentiellement risquée pour votre vie dans le tournoi, il convient de toujours reconsidérer la situation.

 

Prenons un exemple. En cash game, si nous gagnons 1 001 € la moitié du temps et nous perdons notre investissement de 1 000 € l'autre moitié du temps, notre play est EV+. Nous gagnons en moyenne 0,50 € chaque fois que nous faisons ce play. Prenons cette fois la situation où nous sommes en milieu de tournoi sur un Galactic Series. En investissant 1 000 jetons, nous allons en récupérer 1 001 la moitié du temps, mais ces 1 000 jetons constituent une bonne partie de notre tapis. L'investissement est ici très mauvais. Oui, c'est un play EV+ en jetons, mais certainement EV- en €. La raison est que les jetons que nous gagnons représentent moins d'argent que les jetons que nous perdons, augmentant grandement notre risque d'élimination. Nous devons gagner beaucoup de jetons par rapport à notre investissement pour que le play soit EV+ en €. Notre survie est le plus important. Les jetons ne sont pas égaux à de l'argent dans un tournoi, c'est le temps que nous possédons ces jetons qui compte.

3. Les Mises Plus Petites sont plus Efficaces

En cash game, l'équité nécessaire pour que votre adversaire paye votre mise est égale à son investissement divisé par le montant total du pot après votre mise. Dans un tournoi, son équité nécessaire est souvent plus élevée que ce pourcentage, en raison de la menace qui pèse sur sa survie dans le tournoi, menaçant de faire passer son EV en € à zéro s'il perd. Résultat, sur un tournoi, nous pouvons risquer moins d'argent, tout en mettant une pression similaire avec nos mises.

Prenons un exemple concret, en commençant par la situation en cash game. Vous relancez au Cut-Off et êtes payé par la Grosse Blind. Vous effectuez un Continuation Bet sur un flop Jh-7d-4c. Votre adversaire paye et la turn est le Kh. Vous misez de nouveau, cette fois bien plus gros, et votre opposant paye encore. La river est le 3h et vous misez à hauteur du pot. Quelle est l'équité nécessaire pour que votre adversaire vous paye ? 33 %. S'il paye et gagne une fois sur 3, il est à jeu sur ce play. Cela peut inciter votre adversaire à bluff catch, notamment s'il possède une main comme Qh-Js, qui bloque pas mal de vos couleurs potentielles.

Maintenant, on se retrouve à la bulle d'un tournoi des Galactic Series. La pression monte et une élimination à ce stade du tournoi constitue une grosse perte financière. La même main se produit. Quelle taille de mise devez-vous choisir pour que votre adversaire ait les 33 % d'équité nécessaires pour payer ? Une mise bien plus petite suffit ! Si votre adversaire paye et perd avec son Qs-Jh, il prendra un gros coup sur la tête, qui risque de précipiter son élimination. Dans ce contexte, une mise de la moitié du pot permet d'appliquer la même pression, tout en limitant les pertes en cas de bluff raté. De plus petites mises sont plus efficaces quand la survie d'un joueur est en jeu.

Conclusion

Il y a plein d'autres différences subtiles entre le jeu en cash game et en tournoi. Un joueur de cash devra aussi se familiariser avec la stratégie de Push or Fold ou à manier des tapis moins profonds dans un Event des Galactic Series. Autant de sujets à approfondir un peu par vous-même. Nous espérons néanmoins que les trois conseils ci-dessus représentent un bon point de départ pour assurer une transition en douceur vers le jeu de tournoi. Bonne chance pour les Galactic Series ! 

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :

 

Préférez-vous jouer en cash game ou en tournoi ? Peut-être les deux ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous !

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.