Accueil PokerStars
Comment Jouer en Début de Tournoi
Par Pete Clarke (adaptation)

Les Galactic Series approchent à grands pas. Des joueurs à travers toute l'Europe se préparent pour cette bataille épique, la plus belle de toute l'histoire du .fr. Avant de sauter dans l'arène, il est important de savoir s'adapter à toutes les phases d'un tournoi de poker. Ne pas savoir changer de vitesse au bon moment coûte souvent très cher aux aspirants joueurs de tournois. Aujourd'hui, nous allons parler de la première phase d'un tournoi, son début, les premiers niveaux.

En début de tournoi, les blinds sont en général petites en comparaison du tapis moyen. Par conséquent, voler les blinds dans une optique de survie est inutile. A moins d'un avantage évident sur vos adversaires, de bonnes cotes implicites (être payé grassement pour un investissement minimal au départ), ou d'un avantage d'équité, il n'y a pas vraiment de raisons de jouer une main. Si aucune des conditions ci-dessus n'est remplie, il convient d'être très sélectif sur ses mains de départ pour éviter de perdre bêtement de précieux jetons qui pourraient nous être utiles pour doubler notre tapis plus tard dans le tournoi. En effet, une des erreurs les plus récurrentes des joueurs amateurs est d'investir des jetons sans vraiment réfléchir sous prétexte que les tapis sont profonds.


Il faut se rendre compte de deux choses. La première, c'est que 10 petits investissements valent autant qu'un gros. La deuxième, c'est qu'un gros investissement, qui aurait pu être multiplié par deux plus tard dans le tournoi avec un peu de patience, représente beaucoup de jetons. La valeur de vos jetons dans un tournoi est exponentielle. Si vous avez suffisamment de chance pour gagner ce coin flip au bout de sept niveaux de blinds pour doubler votre tapis, vous serez très content d'avoir préservé votre stack en début de tournoi pour posséder désormais un tapis qui peut vous permettre d'aller loin.




Ciblez les Joueurs Plus Faibles

Vous avez peut-être une main moyenne – une de celles qui ne touchent pas vraiment le jeu max, condition souvent nécessaire pour doubler en début de tournoi – mais la présence d'un joueur qui ne respecte pas vraiment les conseils énoncés ci-dessus est suffisante pour vous inciter à entrer dans un pot avec lui.

Exemple 1

Vous avez 8-7o au Cut-Off. Le Bouton a été très serré jusque-là, jouant très peu de mains. La Petite Blind est un joueur régulier solide et la Grosse Blind est un joueur très large, passif et qui a déjà perdu le tiers de son tapis de départ en payant avec top paire mauvais kicker les 3 mises d'un adversaire qui a relancé en début de parole. Clairement, cette main n'est pas profitable pour voler les blinds. Mais jouer une main en position contre un joueur large passif, avec peu de chance de voir un autre joueur de la table vous déranger, est ici une très bonne idée. Il est essentiel que vous compreniez que dans ce spot, vous pouvez vous permettre d'avoir une range très large de relance. Les joueurs faibles augmentent significativement l'EV de certains investissements qui seraient mauvais en temps normal. Une relance à 3 blinds devrait ici vous permettre de réduire le nombre de vos adversaires et vous permettre de remporter un gros pot si le flop vous est favorable. Et même si vous ratez le flop, un petit continuation bet sera suffisant les fois où votre adversaire aura lui aussi raté le board.

Les Cotes Implicites

Pour faire simple, les cotes implicites sont le ratio entre notre investissement et notre gain moyen si nous touchons notre main. Nous devons alors estimer les chances de notre main de s'améliorer significativement pour voir si notre petit investissement est profitable ou non. Si le prix est trop haut, ou si les chances d'être payées sont trop minces, ou si notre main de départ ne touche les nuts que trop rarement, alors il vaut mieux ne pas aller plus loin dans cette main. En début de tournoi, beaucoup de joueurs doublent leur tapis en floppant un brelan face une overpaire ou une top paire qui n'arrive pas à lâcher. Mais il y a d'autres mains préflop dont les cotes implicites sont intéressantes si certaines conditions sont remplies. Quoi de mieux qu'un bon exemple pour bien comprendre ?

Exemple 2 :

Vous êtes au bouton avec Ah-4h. Un joueur serré relance à 3 blinds en position UTG+1 et deux autres joueurs payent. Cette main constitue un bon investissement préflop dans un pot à plusieurs. C'est le genre de main qui peut trouver le jeu max au flop et être bien rentabilisée contre des mains très fortes mais légèrement inférieures. Si vous floppez une couleur, vous avez la possibilité, non négligeable, de prendre un bon nombre de jetons à une couleur inférieure. Un flop comme 5-3-2 ou 4-4-8 vous permettra également de gagner énormément de jetons, précieux pour la suite du tournoi. De plus, vous pouvez également battre un brelan, ce qui est une main plutôt commune en multi-way en début de tournois, beaucoup de joueurs tentant leur chance avec de petites paires. Sur de tels flops, les overpaires ou des mains comme 5-4s peuvent aussi se faire du souci. Bref, payer ces 3 blinds est ici parfaitement justifié par les cotes implicites.

Jouez Serré

Nous avons déjà mentionné l'inutilité de voler les blinds à ce moment du tournoi, avec très peu de dead money au milieu. S'il n'y a aucun joueur faible et peu de cotes implicites, alors il faudra adopter une stratégie serrée qui vous permettra de dominer les mains de vos adversaires et non l'inverse. Si vous jouez des mains qui peuvent vous donner de bonnes paires (bien kickées), alors vous devez vous assurer que ces fameuses paires potentielles au flop seront la plupart du temps devant celles de vos adversaires. Pour cela, vous devez estimer les ranges de call et de raise de vos adversaires.

Exemple 3

Vous êtes au Cut-Off avec A-Jo et un joueur régulier plutôt serré relance à 3 blinds en milieu de parole. Les joueurs derrière vous sont pour la plupart des professionnels agressifs. Payer avec cette main à ce moment du tournoi est certainement une mauvaise idée pour plusieurs raisons. Premièrement, il vous sera difficile d'extraire beaucoup de value avec une top paire au flop. Non seulement votre adversaire va relancer très peu de mains qui contiennent un as ou un valet moins fort depuis cette position, mais il va en plus ouvrir beaucoup de mains qui dominent la nôtre quand nous touchons une paire. Deuxièmement, il reste beaucoup de joueurs à parler derrière nous et cette main joue très mal dans un pot multi-way dans la mesure où il sera difficile de toucher mieux qu'une paire. Enfin, étant donné que les joueurs derrière nous sont très agressifs, l'un d'entre eux pourrait facilement placer un squeeze qui vous obligerait alors à coucher votre main, tout en abandonnant vos 3 blinds. 

Conclusion

Suivre les conseils ci-dessus pourra non seulement vous permettre d'éviter les ennuis en début de tournoi, mais ils devraient vous offrir de belles opportunités d'aller loin sur un ou plusieurs Events des Galactic Series. Bonne chance !

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :


Vous avez des conseils à donner en matière de tournois ? Partagez-les avec nous en commentaires !

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.