Accueil PokerStars
Comment bien se préparer pour les Galactic Series
Par Pete Clarke (adaptation)

Avec les Galactic Series en ligne de mire, il est important de se préparer en ne négligeant aucun détail. La préparation technique couvre toute la partie stratégique, comme la notion de Push or Fold ou comment s'adapter à la texture d'un board. La partie mentale doit vous permettre de mettre de côté tout ce qui est susceptible de vous mettre en tilt. Mais ce qui nous intéresse dans cet article est la préparation pratique.

Cette préparation concerne votre environnement de jeu, le soin que vous apportez à votre corps et votre esprit, afin de vous assurer que vous êtes dans la meilleure forme possible pour pouvoir rester concentré et jouer votre meilleur jeu pendant de nombreuses heures. Voici nos 4 meilleurs conseils pour être en forme pendant cette quinzaine exceptionnelle.

1. Sommeil = Performance

Les Events des Galactic Series finissent souvent au milieu de la nuit et ne sont donc pas forcément adaptés au rythme de sommeil de tous les participants. En partant du principe que vous mettez un peu de côté votre travail, votre famille et une bonne partie de votre vie sociale, pour disputer les Galactic Series, il est possible d'adapter votre rythme à l'avance pour faire en sorte que les tournois ne débordent pas sur votre période de repos, indispensable pour espérer jouer votre A-Game.



Imaginons que votre tournoi commence le Samedi à 20 h 00. Votre routine habituelle consiste à vous lever à 9 h 00, faire un peu de shopping, vous occuper de la maison, regarder un match et jouer au poker pendant quelques heures avant de dîner. Quand le tournoi commence, vous avez déjà une certaine fatigue mentale qui n'est pas faite pour vous aider. Si vous allez loin dans le tournoi, vous serez rincé mentalement, à un moment où chaque décision est d'une grande importance.

Au lieu de ça, faîtes vos courses et votre ménage le vendredi. Couchez-vous un peu plus tard ce jour-là, profitez-en pour vous préparer techniquement et mentalement. Allez vous coucher vers 3 ou 4 heures du matin et levez-vous vers midi le samedi. Restez tranquille l'après-midi, avec un mélange de révision poker et de relaxation. Quand le tournoi commence, vous êtes prêt à vous battre mentalement et physiquement pendant de longues heures. L'EV n'est pas seulement optimisée à la table. Le sommeil est votre ami.


2. Mangez peu et souvent

Il y a deux façons de se tromper quand il s'agit de s'alimenter pendant un gros Event :

  • Ne pas manger assez.
  • Trop manger d'un coup.

Dans le premier cas, il est très facile de tomber dans le piège. Il n'y a pas de temps pour cuisiner et le jeu peut être si prenant qu'un joueur peut tout simplement oublier de manger. Après 6 heures dans un tournoi, des pensées tiltantes peuvent apparaître pour des détails insignifiants, le processus de réflexion devient approximatif et basé sur les émotions. Et un joueur peut avoir l'air d'attacher moins d'importance à la survie et à la l'optimisation de l'EV. C'est la façon qu'a le corps de se plaindre, de faire comprendre qu'il manque d'énergie. Il est temps de se restaurer, mais cela implique de manquer une orbite, ce qui est très EV-. 

La solution est d'avoir sous la main suffisamment de snacks qui permettront de libérer leur énergie dans votre corps de manière progressive. Des fruits, des fruits secs, des barres de céréales sont parfaits dans cette optique. Malgré tout, le joueur de poker a besoin de deux ou trois repas un peu plus conséquents pendant le tournoi – mais bien espacés – pour optimiser son rendement. Ces repas doivent être faciles à digérer et dont l'énergie sera absorbée par le corps pendant un temps relativement long. Les œufs, les patates douces ou les épinards sont des exemples parfaits.


Pendant la digestion d'un repas copieux, les fonctions générales du cerveau et du corps sont diminuées. Evitez de trop manger pendant les pauses, en particulier de la nourriture difficile à digérer, comme la viande rouge ou les pizzas. Il est très difficile de bien réfléchir après un tel repas. Manger un bon repas et commencer à jouer 10 minutes après implique des performances réduites en début de session. Mangez léger et plus souvent pour maintenir un bon équilibre de votre état de forme à la table.


3. Calme et Silence

S'il y a une chose qui peut conduire un joueur à passer de son A-Game à son C-Game, ce sont les interruptions permanentes. Nous jouons au poker en ligne à la maison. Et la maison est souvent pleines de chiens, compagnes, enfants, coups de téléphones, emails, Facebook et bien d'autres distractions. Que l'interruption vienne d'une vibration dans votre poche, d'une notification ou d'une moitié qui nous pose 6 questions dont les réponses peuvent attendre la fin du tournoi, elle est préjudiciable mais aussi évitable avec un peu de préparation.

Expliquez à votre famille ou vos amis qu'il est important pour vous de ne pas être dérangé pendant toute la durée du tournoi. Assurez-vous d'anticiper les choses et rappelez-leur cet état de fait plusieurs fois les jours qui précèdent l'Event.


Faites garder vos enfants par vos proches (si possible, bien sûr !), fermez la porte pour que votre chien ne puisse pas venir vous voir et éteignez votre téléphone (le mode avion est bien aussi). Déconnectez-vous de Facebook et de votre boîte mail et désactivez les notifications Skype. Le calme et le silence vous permettra une concentration maximum pour jouer votre meilleur poker.


4. Un Confort Raisonnable

D'un côté, nous ne voulons pas jouer un tournoi de poker dans un brouhaha infernal. De l'autre, s'affaler dans le canapé ne va pas non plus nous mettre dans les meilleures conditions de concentration possibles. Votre environnement poker pour un Event des Galactic Series devrait être confortable mais aussi professionnel. Evitez à tout prix les ordinateurs portables, les lits, le salon et les tablettes. Assurez-vous que votre chaise est confortable, que vous êtes près des WC pour les pauses et utilisez un casque pour éviter d'être gêné par les bruits extérieurs.

Pour aller encore plus loin, votre souris devrait être incurvée et suffisamment légère pour être utilisée facilement. Sa sensibilité devrait être calibrée pour qu'il ne soit pas nécessaire de faire preuve de trop de force ou trop de finesse pour atteindre le bouton Fold. Le clavier doit être suffisamment confortable pour ne pas faire souffrir vos poignées alors que vous calibrez une mise. Pouvoir s'asseoir dans une belle chaise de bureau, voire de Gamer, pendant les périodes plus calmes est bon pour l'endurance. Essayez de trouver le bon équilibre entre une assise de travail trop sérieuse et une trop détendue. Un peu avancé sur votre chaise mais malgré tout soutenu par votre dossier constitue un juste milieu.


Conclusion

Beaucoup de très bons joueurs sont très mauvais dans la préparation des gros Events. Etre un bon joueur n'est pas la garantie de perfer sur un tournoi. Les détails extérieurs comptent aussi énormément.

D'autres articles qui pourraient vous intéresser :

 

Trouvez-vous ces conseils utiles ? Laissez un commentaire avec vos propres conseils sur comment jouer de gros tournois de poker.

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.