Accueil PokerStars
Le style serré-agressif

Bien qu'il existe de nombreux styles de jeu, et que beaucoup de joueurs adaptent leur jeu aux différentes situations et aux différents adversaires, une stratégie de base qui fonctionne bien en Texas Hold'em est de jouer un poker serré-agressif.

Les cours d'PokerStarsSchool ont tendance à se concentrer sur le jeu serré-agressif, étant donné qu'il s'agit de la meilleure approche pour un joueur débutant.

Jouer « serré » veut dire jouer des mains fortes et jeter les mains faibles, tandis qu'un joueur« agressif » va surtout miser et relancer et rarement suivre. Quelqu'un qui joue serré et agressif attend patiemment les situations profitables et sait régulièrement en tirer avantage.

Comme toujours au poker, il existe bien des situations où il est préférable de s'éloigner un peu de la règle, mais dans en premier temps, assurons-nous de bien saisir les basiques.

Jouer serré

Il existe 169 mains de départ possibles au Texas Hold'em, mais vos profits viendront principalement de quelques-unes d'entre elles.

Parfois, vous allez toucher ce qu'on appelle des mains premiums du genre paires d'As, mais le plus souvent, vous allez recevoir des mains faibles comme , ou carrément des poubelles comme . Si vous avez une main de départ faible et que votre adversaire en possède une forte, vous partez avec un gros désavantage.

Même les grands joueurs professionnels ne sont pas capables de tirer profit à long terme de ce genre de situations. C'est pourquoi il est important de jeter les cartes avant le flop si vous ne détenez pas une bonne main de départ.

Ce style de jeu est dit « serré » (ou « tight »). Vous êtes très sélectif au niveau de vos mains et ne jouez que celles que vous pensez vous donner un avantage. À une table de neuf joueurs vous ne devez jouer en moyenne qu'entre 15 et 20 % de vos mains. Cela signifie donc que vous devez jeter vos cartes avant le flop quatre fois sur cinq.

Certains de vos adversaires ne suivront pas ce conseil et joueront quasiment toutes les mains, ce qui s'appelle « jouer large ».

Jouer agressif

L'agressivité est une bonne chose au poker. Ce terme décrit une façon de jouer qui implique de miser et de relancer souvent et de ne suivre que très occasionnellement, de sorte à influer sur le jeu en votre faveur. C'est pour cela que quasiment tous les joueurs qui gagnent au poker jouent agressif. Il est particulièrement important de continuer à miser lorsque vous avez la meilleure main pour que le maximum d'argent se retrouve dans le pot.

Vous voulez que vos adversaires suivent, étant donné que vous êtes favori pour remporter le pot.

La situation est tout aussi profitable si vos adversaires passent puisque vous le remportez sans même avoir à montrer votre main. Cela n'est possible que si vous misez et relancez beaucoup.

Si au contraire, vous jouez de façon passive, le pot reste petit et vous offrez alors à vos adversaires une chance d'améliorer leurs mains.

Ils peuvent checker et voir ainsi des cartes gratuitement ou même aller jusqu'à l'abattage où vous serez obligé de montrer ce que vous avez.


EXEMPLES :

Dans la main que vous pouvez voir, vous avez , et votre adversaire a .

Le flop dévoile  et il y a déjà 10 $ dans le pot.

Vous avez top paire et donc la meilleure main. Votre adversaire a une main faible, mais peut toucher une quinte si une Dame vient à la turn.

Comparons ces trois résultats possibles :

  1. Si vous misez 5 $ et que votre adversaire passe, vous êtes certain de remporter 10 $.
  2. Si vous misez 5 $ et que votre adversaire suit, le pot augmente. Comme vous allez probablement gagner, c'est donc encore mieux que de forcer votre adversaire à passer.
  3. Si vous ne misez pas, votre adversaire va probablement checker également et donc avoir la possibilité de toucher une Dame sans avoir à investir plus d'argent.

Il est toujours préférable de miser, que votre adversaire suive ou non. Dans ce cas précis checker serait une erreur.

Certains joueurs ne misent pas lorsqu'ils possèdent une bonne main, car ils ne souhaitent pas voir leurs adversaires passer. On appelle cela « sous-jouer » (ou faire du « slow-play »). Cependant, sous-jouer est souvent une erreur, et il est presque toujours préférable de forcer son adversaire à passer plutôt que de lui donner une chance de remporter la main sans avoir à investir plus d'argent.

Si vous avez une main très faible et que vous misez en espérant que votre adversaire passe, alors vous bluffez. C'est cette possibilité de bluff qui rend le jeu de poker si captivant. Les joueurs débutants doivent cependant user du bluff avec parcimonie. La plupart du temps, contentez-vous de jeter vos mains faibles et attendez d'avoir de belles mains pour les jouer de façon agressive.

Recueillir des informations et les utiliser

Le poker ne serait certainement pas un jeu aussi amusant si on le jouait avec des cartes ouvertes. Tout le monde pourrait alors miser en étant devant et passer chaque fois que ce n'est pas le cas. Chaque joueur jouerait donc à la perfection et le vainqueur serait simplement désigné par les cartes distribuées.

En réalité vous ne pouvez pas voir les cartes privatives de vos adversaires et le jeu est par conséquent beaucoup plus difficile et nettement plus intéressant. Mais un joueur doit toujours essayer de deviner les mains de ses adversaires et même si vous ne pouvez jamais être sûr à 100 %, leurs actions vous donnent des informations sur leurs mains.

Plus vous avez d'informations, mieux vous allez jouer.

En général, si quelqu'un mise ou relance, il vous indique qu'il a une main forte. De même, s'il se contente de suivre, il a probablement une main intéressante qu'il espère améliorer en voyant le flop, la turn ou la rivière. Bien évidemment, s'il passe, vous n'avez plus à vous soucier de lui puisqu'il vous dit qu'il avait une mauvaise main.

Si vous êtes à une bonne position à la table, idéalement au bouton, vous serez la dernière personne à jouer et vous avez donc l'opportunité d'observer vos adversaires. Ne la gâchez pas. Soyez très attentif et écoutez ce que vos adversaires vous disent en prenant leurs décisions.

EXEMPLE : Vous êtes au bouton avec . C'est une main de départ honnête, mais loin d'être exceptionnelle. Vous pouvez maintenant étudier ce que vont faire les joueurs qui parlent avant vous et ainsi prendre plus facilement votre décision.

Considérons ces deux scénarios possibles :
  1. Tous vos adversaires passent. Cela signifie qu'il ne reste plus que deux joueurs derrière vous (les deux joueurs en blinds). Vous avez probablement la meilleure main et vous devriez donc relancer.
  2. Un joueur a relancé en début de parole et tous les autres se sont couchés. Vous êtes certainement derrière. Généralement, un joueur ne relance pas en début de parole à moins d'avoir une main très forte. Vos chances de l'emporter contre une telle main sont faibles et vous devriez plutôt passer.

Dans cette main les informations supplémentaires que vous avez obtenues vous ont permis de prendre la meilleure décision. Si vous aviez été en début de parole, nous n'auriez pas eu autant d'informations utiles. De tels scénarios se présentent aussi régulièrement au flop. C'est pour cela qu'une bonne position permet de prendre de meilleures décisions et donc de faire plus de profit.

Conclusion

Les débutants au poker ont souvent tendance à jouer trop de mains et à les jouer de façon passive. Ils checkent ou suivent au lieu de miser ou de relancer. Ils jouent « large-passif » au lieu de jouer « serré-agressif ».

Ils jouent depuis le début de parole avec peu d'informations au lieu d'attendre de jouer une main où ils pourront agir en fonction de ce que leurs adversaires leur diront. Parfois, ils font aussi l'erreur de ne pas être attentif, ce qui les empêche de tirer avantage de leur position préférentielle.

En pratique, il n'est pas toujours possible de jouer serré-agressif, mais en tout cas, ce style de jeu convient parfaitement aux joueurs débutants

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.