Accueil PokerStars
Observer vos adversaires en Zoom et prendre des notes

Observer vos adversaires

De nos jours, alors que le poker Zoom ultra rapide gagne en popularité, l'art d'observer les adversaires a tendance à se perdre quelque peu. Dans cet article, nous allons redécouvrir comment classifier nos adversaires, prendre des notes sur eux et recueillir des informations. Ces compétences constituent l'essence même d'un poker exploitant où nous cherchons à savoir ce que fait notre adversaire et à procéder aux ajustements permettant de le contrer. Voici quelques moyens de recueillir des informations.

Classifier vos adversaires

Classifier vos adversaires à l'aide de couleurs différentes présente deux avantages principaux. Tout d'abord, cela permet de voir en un coup d'œil à qui vous avez à faire. J'encourage toujours mes élèves à prendre l'habitude de faire le toue de la table avant d'agir. Faire cet effort permet de déceler des opportunités de jouer des mains que vous ne joueriez habituellement pas, ou si la configuration est difficile, de passer des mains que vous joueriez habituellement.

Faites un clic droit sur l'avatar d'un joueur pour entrer dans le menu du joueur et sélectionnez « Étiquette ». Plusieurs couleurs par défaut sont proposées ici, mais vous pouvez également créer la vôtre en sélectionnant « Éditer les étiquettes des joueurs » en bas de la liste. Alors, quelles catégories d'adversaires allons-nous chercher à créer ? Voici quelques étiquettes qui valent la peine d'être créées :

Joueur régulier - prévoyez une couleur pour les joueurs qui, jusqu'ici, ont joué un poker solide et ont montré qu'ils étaient compétents. Des sizings d'ouverture précis, des petits continuation bets, des mises plus importantes à la turn et à la rivière sont marques d'un joueur sérieux. Évitez de vous assoir à des tables pleines de joueurs réguliers et si ces joueurs ont la position sur vous ne prenez pas trop de libertés pré-flop.

Joueur récréatif passif - Prévoyez une couleur pour les joueurs qui limpent , suivent trop de relances, suivent les 3-bet avec trop de mains, ne relancent que très rarement et abandonnent souvent les pots post-flop. L'idée, contre de tels adversaires, c'est d'élargir considérablement vos ranges d'ouverture et de très souvent les isoler lorsqu'ils limpent. Vous tirez profit de ces joueurs en faisant grossir le pot avant de vous en emparer. De temps en temps, cerise sur le gâteau, vous allez même toucher une main forte !



Joueur récréatif agressif (maniaque) - Ces adversaires sont les plus imprévisibles. Ils attaquent en permanence, ont des ranges de bluffs imposantes dans de nombreux spots et n'aiment pas du tout jeter leurs mains. Ils sont bien trop agressifs et relancent beaucoup pré-flop au lieu de limper. Notez que certains de ces joueurs récréatifs agressifs limpent beaucoup pré-flop, mais deviennent extrêmement agressifs post-flop. Contre ces joueurs, il faut adopter différentes stratégies. Favorisez les mains qui font des top paires et globalement, évitez de bluffer.

Joueur récréatif serré - Ces joueurs se trouvent à l'extrémité opposée. Ils passent à côté d'opportunités profitables, passent trop souvent et abandonnent bien trop souvent leurs blinds. Cherchez à attaquer ces joueurs avec une range bien plus large que votre range standard et bluffez plus souvent. Mais prenez garde, quand l'un de ces joueurs se réveille, il faut, en général, jeter vos mains qui sont bonnes sans être géniales.

Prendre des notes

En ce qui concerne la collecte et l'utilisation d'informations, il est encore plus intéressant de saisir des notes spécifiques sur les tendances des joueurs que d'utiliser des codes couleur. Pour saisir une note sur un adversaire, faites simplement un clic droit sur son avatar et sélectionnez « Note ». Cela ouvre la fenêtre de note en bas à gauche dans laquelle vous pouvez noter les points clés observés chez ce joueur. Par la suite, les notes prises s'afficheront lorsque vous passerez votre souris sur l'avatar du joueur.

Lorsque vous prenez des notes, essayez d'être le plus général possible. Le but est d'identifier des aspects stratégiques pertinents qui donnent une idée du style de jeu de votre adversaire. Concentrez-vous particulièrement sur les déséquilibres de sa stratégie. Détecter les déséquilibres dans les ranges de votre adversaire est de la plus haute importance. Les joueurs qui bluffent trop, qui ne bluffent pas assez, qui suivent trop, etc. sont vos cibles principales, et il est donc crucial de les identifier rapidement. Voici quelques exemples de notes pertinentes et non pertinentes :
  • Pertinente : « bluffe sûrement trop à la rivière avec un tirage raté »
  • Non pertinente : « mise à la rivière avec A8o sur  »
La première note est utilisable rapidement, elle généralise l'action de votre adversaire dans le but de décrire un déséquilibre stratégique probable. La seconde note rentre trop dans le détail et il sera difficile d'en tirer profit quand elle sera entourée de cinq autres notes alors que vous n'aurez que 20 secondes pour prendre une décision cruciale.

Observer lors des temps morts

En début de tournoi, il est très important d'observer votre table. Elle ne va probablement pas changer tout de suite et il est donc possible que vous restiez avec les mêmes adversaires au cours des prochaines heures. Lorsque vous n'êtes pas impliqué dans une main, résistez à la tentation de faire une micro sieste ou de parcourir les réseaux sociaux. Intéressez-vous plutôt à la main qui se déroule entre les deux gros tapis. Le joueur au cut-off vient d'effectuer trois grosses mises avant de passer face à une relance. Vous savez donc qu'il est capable de bluffer sur plusieurs streets. Cela pourrait vous servir plus tard, mais vous seriez passé à côté si vous aviez décidé de faire autre chose. Imaginez qu'en une heure, vous accumuliez dix informations de ce type simplement en observant. Cela vous donnerait un énorme avantage par rapport aux joueurs qui ne le font pas.



Il est également crucial d'observer pendant les temps morts en cash game. Une fois de plus, soyez attentif, parce que vous allez jouer de nombreuses mains contre les mêmes joueurs. Même en Zoom, il peut être intéressant de cliquer sur « Passer et Regarder », surtout si la main est question est un gros pot joué entre des joueurs que vous croisez souvent.

Le format qui se prête le plus à l'observation en début de partie est peut-être le Spin & Go. Dans ce format, vous n'avez que deux adversaires et très peu de temps pour les exploiter. Disons que vous passez au bouton lors de la première main et que le joueur en petite blind limpe. Il est vital d'observer ce qui se passe au flop une fois que le joueur en grosse blind a checké pour commencer à vous faire une idée de vos deux adversaires. Si le joueur en petite blind mise et le joueur en grosse blind relance du minimum, il est probable que ce dernier soit faible et qu'il utilise à nouveau cette taille de relance à l'avenir. Dans les formats avec peu de joueurs, essayez d'utiliser les étiquettes et de prendre des notes aussi rapidement que possible. Vous allez pouvoir utiliser les informations recueillies bien plus souvent qu'à une table pleine.

Conclusion

De nos jours, beaucoup de joueurs simplifient le jeu par paresse. Ils se contentent d'apprendre des tableaux et d'utiliser des solvers et passent à côté des informations à exploiter qui sont à portée de main. Évitez de faire partie de ce type de joueurs en tirant pleinement profit de l'utilisation du système des étiquettes et des notes et en prêtant attention aux pots intéressants, même quand vous n'êtes pas impliqué dans les mains.
 
Vous avez des questions sur la prise de notes ?
Publiez-les ici et nous y répondrons.

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.