Accueil PokerStars
Ranges d'Ouverture en Début de Tournoi
C'est au début du tournoi que votre edge sera le plus élevé. Ceci est dû à la plus grande profondeur de tapis (25 blinds), qui peut provoquer de grosses erreurs chez des joueurs plus faibles. Une stratégie solide pré-flop nous mettra dans de bonnes conditions tout de suite et nous donnera un avantage sur le long terme.
 

Ouvrir au Bouton en 3-Handed

Notre sizing au bouton sera de 2 Blinds. Si nous relançons plus fort que ce montant, nous augmentons l'espérance de gains de nos adversaires quand ils décident de faire tapis en mettant plus de dead money dans le pot. Voici notre range d'ouverture et comment nous devons réagir face à un shove. Il n'y a que très peu de place pour mettre en place une stratégie de 3-bet/fold avec des tapis de cette profondeur. Cela impliquerait de 3-bet à 5-6 blinds, mais il vaut mieux mettre de côté cette option qui ne s'applique pas aux petites limites, là où la plupart d'entre vous vont jouer.
 


Cette range d'open va se coucher 74 % du temps sur un shove. Cela peut paraître beaucoup, mais c'est parfaitement acceptable étant donné le mauvais rapport risk/reward de votre adversaire, qui risque 24 ou 25 blinds pour en gagner 2,5.

Imaginons que les blinds sont à 10/20, que nous ouvrons à 40 au bouton et que la grosse blind shove avec A7o. Nous nous coucherons 74 % du temps, comme indiqué au-dessus.

Quand nous nous couchons, notre adversaire gagne 70 jetons. Cela arrive 74 % du temps. Son EV est de +70 x 0,74 = 51,8.

Quand nous payons, notre opposant aura 30 % d'équité contre notre range (verte) de raise/call. Cela veut dire qu'il récupérera 30 % d'un pot de 1 010, soit 303 jetons en moyenne, ce qui équivaut à une perte de 480-303 = 177 jetons. Cela arrive 26 % du temps, donc son EV est de 177 x 0,26 = -46.

Il est donc plutôt profitable pour ce joueur de shove une main comme A7o. Tout d'abord, A7o est est une main assez au-dessus de la moyenne. Ensuite, la plupart des joueurs ne vont pas faire tapis très souvent avec ce genre de mains. Si nous jouons contre des joueurs compétents ou, au contraire, face à des joueurs de micro limites qui vont avoir tendance à faire tapis facilement, alors nous devrions resserrer notre range de vol et/ou payer les shoves adverses avec plus de mains.
 

Ouverture en Petite Blind

Depuis la petite blind, nous sommes presque dans l'obligation de jouer beaucoup de mains en raison des cotes favorables. Il convient donc de construire une range de limp. Cela ne veut pas dire pour autant que nous ne devons jamais relancer. Jetez un oeil au schéma ci-dessous.
 


Avant tout, quel genre de main convient-il d'utiliser pour limp/call, c'est à dire limper puis payer une relance normale ? Dans cette situation, une bonne main de limp se doit d'offrir beaucoup de jouabilité et de value contre n'importe quelle combinaison de 2 cartes, sans pour autant supporter un 3-bet. Pour cette raison, les mains suitées et les broadways moyens dépareillés sont de parfaits candidats.

A l'inverse, une main de limp/fold offre une certaine jouabilité mais ne peut supporter une relance, car elle sera souvent dominée. Les limp/call et les limp/fold s'équilibrent pour ne pas nous rendre exploitables face aux relances. Les joueurs faibles s'y prennent en général très mal dans cette situation, avec trop de limp/fold (parfois avec des poubelles comme 83o) et pas assez de limp/raise.

De bonnes mains à limp/raise sont celles qui ont une équité décente quand elles se retrouvent à tapis, mais qui sont aussi vulnérables. JJ et TT sont par exemple des mains vulnérables à limp/raise mais avec lesquelles on est content de tout mettre pré-flop. Quant à A2s-A5s et 22-55, elles doivent être perçues comme des semi-bluffs qui se débrouillent plutôt bien quand il s'agit de stackoff pré-flop 25 blinds deep.

Passons aux mains à relancer. Les mains en vert sont en pure value, avec lesquelles on construit de gros pots et qui n'ont aucun problème face à un 3-bet. Nous pouvons ainsi payer des tapis avec ces mains-là.

A2o-A6o contiennent un blocker sur des mains qui pourraient nous 3-bet et jouent plutôt mal post-flop. Mais avec ces mains, on est content de faire coucher des mains qui ont de l'équité contre nous, comme J7o.

Des mains comme K3s et 75s sont la partie "vol" de notre range polarisée de raise. Nous allons les coucher facilement sur un shove étant donné leur faible équité. Une main comme KTo sera en revanche parfaite pour limp/call étant donné qu'elle joue bien après le flop mais qu'elle ne peut faire face efficacement à un 3-bet.

Notre stratégie en petite blind n'est pas aussi simple qu'au bouton, ce qui est plutôt logique.
 

Conclusion

Maintenant que nous savons comme jouer depuis le bouton et la petite blind en début de Spin & Go, nous nous intéresserons dans la 3e partie à la défense de la grosse blind. Restez connecté, nous verrons quand 3-bet et quand payer face à une ouverture en début de tournoi.

 
A votre avis, à quel point la position est importante en Spin & Go ?
A vos commentaires !

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.