Accueil PokerStars
Showtime Poker – Bien Comprendre les Cotes
Par Simon Hemsworth

La variante Showtime Poker vous permet de voir les cartes couchées par vos adversaires. Calculer la probabilité de toucher un tirage se fait donc de manière encore plus précise. A part le cas extrême où personne ne couche ses cartes (vive les family pots !), vous aurez une information en plus pour jouer post-flop. A une table de cash game en 6-Max, vous jouerez la plupart des mains contre un seul joueur, ce qui veut dire que vous verrez 8 cartes (!) supplémentaires, ce qui est tout sauf anodin.

Ces 8 cartes peuvent être magnifiques pour vos mains à tirages (vous aurez plein de cartes potentielles à toucher) ou au contraire catastrophiques (vos outs sont déjà dans la défausse), ou quelque part entre les deux. Il est donc important de ne pas jouer de manière automatique comme vous le feriez en No Limit Hold'em. Pour analyser un peu plus profondément, nous allons voir plusieurs exemples afin de voir comment la force d'une main à tirage peut varier d'une situation à l'autre.

Les petites paires et les brelans

Vous le savez sûrement déjà, la force d'une petite paire dans des parties aux tapis profonds vient de sa faculté à toucher un brelan afin de gagner un gros pot contre une main plus faible. Au No Limit Hold'em, vos chances de toucher un brelan sont de 11,8 %, ce qui représente en général une cote directe assez faible mais des cotes implicites potentiellement énormes.

Au Showtime Poker, imaginons que vous relancez 3-3 au bouton et la grosse blind vous 3-bet. Dans cette situation, vous allez voir 8 cartes couchées par les autres joueurs. Disons que ces cartes ne contiennent aucun 3, il reste désormais 42 cartes dans le paquet, dont deux 3, au lieu des 50 habituelles. Un calculateur de cotes nous dit que les chances de flopper un brelan dans cette situation sont de 14 %. Le gain n'est pas gigantesque mais les marges au poker étant souvent infimes, cette équité supplémentaire peut faire une vraie différence.

Imaginons maintenant que l'un de nos 3 a déjà été couché. Dans ce spot, nos chances de toucher un brelan tombent à 7,14 %. Ici, vous aurez besoin d'une très belle cote ou de circonstances exceptionnelles pour payer le 3-bet de votre adversaire. Un conseil : couchez-vous.




Tirage quinte par les deux bouts

Disons maintenant que vous êtes dans un pot relancé pré-flop avec 7d-6h sur un flop 8s-9h-2c. Dans ce scénario, les seuls "vrais" outs que vous avez sont quatre 5 et quatre 10. Le 5 est évidemment la carte rêvée car elle vous donne le jeu max, là où le 10 pourrait vous mettre en difficulté si votre adversaire possède Q-J pour ce qui serait une rencontre assez horrible.

La raison pour laquelle nous disons "vrais" outs est que 7-6 peut également toucher runner runner deux paires ou brelan. Toutefois dans ce spot, une paire ne vaudrait pas grand chose et les outs backdoor ont peut de chances de tomber.

Imaginons que vous jouez cette main face à 2 adversaires, vous connaissez donc 6 des cartes couchées et aucune n'est un 5 ou un 10. Vous avez 35,6 % de toucher d'ici la river. Mais si les cartes couchées dévoilent 2 de vos outs, alors votre équité tombe à 27,4 %. Si 4 de vos outs sont morts, vous tombez à 18,78 %. La logique dans ce spot est de ne pas aller chercher le tirage quand vous avez moins d'outs que ceux que vous devriez avoir. C'est juste du bon sens.

Tirage couleur

Les tirages couleur sont meilleurs que les tirages quinte par les deux bouts, car vous avez 9 outs au lieu de 8. Et en plus, une couleur est plus forte qu'une quinte ! La situation rêvée serait d'avoir les deux, avec par exemple 8h-7h sur un flop 3s-5h-6h, dans un pot face à un seul adversaire avec aucun coeur, 4 ou 9 dans les cartes couchées. Cette situation serait considérée comme la meilleure de toutes au Showtime Poker avec 62,75 % de chances de toucher l'un de vos 15 outs à la river. Dans ce cas précis, tentez de mettre le plus d'argent possible au milieu avec une énorme équité.

La règle générale au Showtime Poker est de toujours prêter attention aux cartes couchées quand vous jouez des mains à tirages. Si vous voyez vos outs dans la défausse, soyez prudent. Si ce n'est pas le cas, foncez !

 
Cet article vous a-t-il appris des choses ?
Donnez-nous vos conseils ou stratégies pour bien aborder le Showtime Poker

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.