Accueil PokerStars
Sit & Go : la phase intermédiaire

Cet article traite de la phase intermédiaire des tournois en Sit & Go : à partir du quatrième niveau d'un tournoi et ce jusqu'à ce qu'il ne reste plus que 4 joueurs encore en lice. Notez que si le tournoi se réduit à quatre joueurs ou moins dès les trois premiers niveaux d'un tournoi alors il n'y aura pas de phase intermédiaire, mais cela n'arrive que très rarement.

Principes généraux

Moins vous avez de jetons, plus vous devez être agressif

Lorsque les blinds commencent à devenir conséquentes et que votre tapis commence à descendre en dessous de 10 BB par exemple, vous ne pouvez plus attendre les mains de catégorie 1 et 2. Vous devrez alors vous préparer à relancer et partir à tapis avec un éventail de mains beaucoup plus important afin de rester dans la course et atteindre la bulle.

Ne vous laissez pas rattraper par les blinds

Évitez de perdre des jetons en jetant vos mains poubelles dans les blinds. Ne jouez plus passivement à ce niveau et relancez avec n'importe quelle main quand vous êtes en bonne position avec 5 BB ou moins. Il est préférable de perdre en combattant même avec seulement une petite chance de l'emporter plutôt que de jouer trop serré et de se laisser dévorer par les blinds.

Si vous relancez pour un tiers de votre tapis, rappelez-vous que vous allez vous compromettre dans le pot

Lorsque vous relancez un tiers de votre tapis ou plus, vous engagez tellement de jetons que vous devez être préparé à engager le reste. De ce fait il est préférable de partir à tapis pré-flop, plutôt que d'effectuer une grosse relance. Cela ne servira pas seulement à mettre la pression sur vos adversaires mais vous donnera également une chance de doubler (en supposant que vous possédez une grosse main). Si vous relancez post-flop pour un tiers ou plus de votre tapis c'est que vous avez dans l'idée de pousser le reste plus tard dans la main même si des cartes dangereuses viendraient à apparaître.

Partir à tapis empêchera également vos adversaires de vous écarter du pot.

C'est la base du jeu agressif, un des fondements du jeu en No Limit Hold'em. En envoyant tous vos jetons, vous avez deux façons de gagner la main. Votre adversaire peut soit se coucher soit suivre, et vous avez donc encore une chance de remporter le showdown. C'est pour cette raison que vous pouvez pousser plus de mains que vous ne pouvez suivre. Si votre adversaire vous propose de partir à tapis vous pouvez être confronté à une décision beaucoup plus difficile à prendre et faire des erreurs, soit en couchant la meilleure main, soit en suivant avec la plus mauvaise.

Prenez toujours en compte la taille des tapis de vos adversaires

La taille des tapis de vos adversaires est un des facteurs les plus importants à prendre en compte pour gagner dans les Sit & Go. Vous devez être toujours plus enclin à vous opposer aux plus petits tapis plutôt qu'aux plus gros. La raison est qu'un gros tapis pourra vous éliminer directement et qu'il lui sera plus facile de vous suivre. Il pourra également vous mettre plus de pression en vous relançant et en vous sur-relançant, ce qui peut compromettre votre présence dans le tournoi. Un petit tapis se couchera plus facilement, à moins que celui-ci ne possède une grosse main et qu'il ait la possibilité de doubler facilement.


La bonne façon de jouer pré-flop

Scénario Position Plus de 10 BB De 10 bb à 5 BB Moins de 5 BB
Tout le monde a passé avant vous Small blind ou bouton Catégorie 7 Catégorie 8 Catégorie 8
  1 ou 2 siège(s) avant le bouton Catégorie 6 Catégorie 7 Catégorie 8
  Premier de parole Catégorie 5 Catégorie 6 Catégorie 7
Un ou plusieurs limpers Toutes les positions Catégorie 4 Catégorie 5 Catégorie 6
Quelqu'un relance Toutes les positions Catégorie 3 Catégorie 4 Catégorie 5
  • Exemples:
  1. Le niveau des blinds est 50/100, vous possédez 1 800 jetons et vous êtes une place avant le bouton. Tout le monde se couche et vous possédez : c'est une main de catégorie 5. Vous devez relancer à 400.
  2. Le niveau des blinds est 75/150, vous possédez 1 400 jetons et vous êtes assis à deux places du bouton. Un joueur a déjà limpé avant vous, et vous possédez : c'est une main de catégorie 6. Vous devez coucher votre main, car avec moins de 10 BB vous avez besoin d'une main de catégorie 5 ou supérieure pour envoyer votre tapis si quelqu'un a déjà payé avant vous.
  3. Le niveau des blinds est 50/100, vous possédez 850 jetons et vous êtes en petites blinds. Le joueur au cut-off qui vous couvre relance à 250. Vous possédez : c'est une une main de catégorie 4. Avec moins de 10 BB vous devez relancer à tapis.

La taille des relances pré-flop

  • Une relance standard est de 4 BB
  • Vous devez partir à tapis dès que votre tapis est inférieur à 12 BB
  • Ne suivez jamais sauf si votre adversaire est à tapis
  • Ne limpez jamais

Décisions et cotes

Si vous relancez (sans être à tapis) et que quelqu'un sur-relance, votre décision de payer ou de vous coucher sera basée sur la cote qui vous est offerte.

  • Si l'on vous offre 2,5 contre 1 ou mieux, payez avec n'importe quoi.
  • Si l'on vous offre 2 contre 1 ou mieux, ne payez qu'avec une main de catégorie 5 ou supérieure.
  • Si l'on vous offre 1,5 contre 1 ou mieux, suivez seulement avec une main de catégorie 4 ou supérieure.
  • Si l'on vous offre moins de 1,5 contre 1, ne suivez qu'avec une main de catégorie 3 ou supérieure.
  • Exemples :
  1. Le niveau de blinds est 50/100, vous possédez 2 000 jetons et vous êtes au bouton. Tout le monde se couche et vous retournez , une main de catégorie 5. Vous relancez de 400. La BB avec devant lui un tapis de 3 000 jetons effectue une relance de 1 500. Votre cote est de 1950 contre 1 100 soit un peu moins de 2 contre 1. Cette relance vous met à tapis et vous devez considérer que la relance est en fait de 2 000 ce qui vous donne 2 450 contre 1 600, c'est à dire 1,5 contre 1. Pour suivre vous devez donc posséder une main de catégorie 4, ce qui n'est pas votre cas. Vous devez abandonner le coup.
  2. Le niveau des blinds est 75/150, vous possédez 1 900 jetons et vous êtes assis au cut-off. Vous possédez 55 et relancez à 400. La BB n'a plus que 1 100 et envoie son tapis. Il y a déjà 1 575 dans le pot et il ne vous en coûte que 700 pour suivre. Cela vous donne une cote de 1575 contre 700 soit environ 2,2 contre 1. Vous avez besoin d'une main de catégorie 5 pour payer et de ce fait vous payez.

Le jeu post-flop pendant la phase intermédiaire

Vous devez jouer de façon agressive post-flop si tous les jetons ne sont pas encore partis au milieu. Si vous misez en premier et que tout le monde a checké jusqu'à vous, le montant de la relance habituelle est de 2/3 du pot. S'il vous reste moins de 1,5 fois le taille du pot et que vous décidez de miser, vous devrez donc partir à tapis.

Vous voyez un flop gratuitement lorsque vous êtes en big blind dans un pot à plusieurs

  • Misez ou relancez avec une main faite moyenne, un gros tirage ou supérieur. Partez à tapis au turn ou si vous êtes sur-relancé. Se coucher est dans cette situation quasiment toujours une erreur. Vous devrez également checker/suivre avec un tirage moyen quand on vous donne un bon prix pour améliorer votre main et que suivre ne vous fait pas engager plus de 20% de votre tapis.
  • Si vous réussissez à améliorer votre main pour en faire une main faite moyenne, n'hésitez pas à engager l'ensemble de votre tapis.
  • Check/couchez-vous au turn et à la rivière si vous n'avez pas amélioré.

Vous êtes le premier relanceur en heads-up :

  • Vous allez être souvent compromis avec une main faite moyenne, un gros tirage ou supérieur. Vous devrez donc miser, souvent à tapis. Si quelqu'un mise avant vous, payez le tapis ou partez à tapis vous-même.
  • Misez en premier quand personne n'a agi avant vous avec de petites mains faites ou des petits tirages ou ou tirages supérieurs.
  • Si vous relancez et qu'on vous suit, faites tapis au turn même si vous n'avez pas amélioré votre gros tirage, main faite moyenne ou main supérieure et checkez ou check/couchez-vous avec toutes les autres mains.
  • Si vous améliorez votre tirage ou réussissez à faire une main, envoyez le tapis à tout moment.
  • Si vous vous faites relancer, suivez les conseils de cote pour déterminer la probabilité d'une relance qui n'implique pas un tapis.
  • Avec des cotes de 2,5 contre 1 ou mieux, suivez/relancez avec une main faite faible ou supérieure, ou avec un tirage moyen ou supérieur.
  • Avec des cotes de 3,5 contre 1 ou mieux, suivez avec des petites mains faites ou mieux, ou avec de faibles tirages ou tirages supérieurs.

Vous êtes premier relanceur dans un pot à plusieurs :

  • Avec une main faite moyenne, de gros tirages ou mieux, vous êtes compromis et vous devez miser, généralement à tapis. Si quelqu'un mise avant vous, suivez à tapis ou partez à tapis vous-même.
  • Si vous possédez un tirage moyen, vous devrez seulement checker/suivre lorsqu'on vous donne un bon prix, et que cela n'engage pas plus de 20% de votre tapis.
  • Avec toutes les autres mains, envisagez de checker puis d'abandonner le coup à moins d'obtenir un bon prix pour améliorer votre jeu.
  • Si vous réussissez à améliorer votre main pour en faire une main faite moyenne ou mieux, vous êtes compromis et vous devrez miser, généralement à tapis. Si quelqu'un mise avant vous, suivez son tapis ou partez à tapis vous-même.
  • Exemples :
  1. Le niveau des blinds est 50/100, vous possédez 2 100 jetons et relancez à 400 avec au cut-off. La SB qui vous couvre suit. Le flop propose , vous donnant une top paire avec un bon kicker. Votre adversaire ouvre pour 650 dans un pot de 900. Votre main est trop forte pour pouvoir vous coucher, vous devez partir à tapis. Si vous suivez, vous allez risquer plus d'un tiers de votre tapis et vous serez trop engagé dans le coup pour pouvoir vous coucher.
  2. Le niveau des blinds est 50/100, vous avez 1 900 jetons et relancez à 400 au bouton avec . La BB qui possède un stack de 1 100 jetons suit. Le flop propose . Il y a 800 jetons au milieu et la BB part à tapis avec ses derniers 700 jetons. Vous possédez une paire moyenne et vous avez une cote de 2 contre 1. Il est conseillé de suivre.
  3. Le niveau des blinds est 50/100 et vous avez 2 900 jetons. Vous relancez à 400 avec à une place du cut-off. Le Bouton et la BB qui vous couvrent tous les deux vous suivent. Le flop arrive : vous donnant un tirage couleur max, un tirage quinte par le ventre et une carte au dessus. La BB mise 600 dans un pot à 1 250. Partez à tapis avec votre gros tirage. Le tapis est déjà gros et vous avez quelques outs pour améliorer votre main.

Résumé

  • Moins vous avez de jetons plus vous devez être agressif
  • Ne vous laissez pas dévorer par les blinds
  • Si vous relancez pour au moins un tiers de votre tapis vous êtes alors compromis dans le coup
  • Si vous partez à tapis, votre adversaire ne peut pas vous écarter du pot
  • Soyez attentif à la taille du tapis de vos adversaires
  • Prenez des décisions pré-flop en fonction de votre position , de ce qu'il s'est passé avant votre tour de parole et de la taille de votre tapis
  • Suivez les relances pré-flop en fonction de votre main et de la cote que l'on vous propose
  • La relance habituelle pré-flop est de 4 BB
  • N'entrez jamais en limpant ou en suivant simplement pré-flop à moins d'avoir un adversaire à tapis
  • Jouez post-flop en fonction de la catégorie de force de main que vous possédez et des conseils que nous vous avons fournis précédemment, de la taille du pot et du nombre de vos adversaires

X Informations sur les cookies

Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.