Accueil PokerStars
;
  • If this is your first visit, be sure to check out the FAQ by clicking the link above. You may have to register before you can post: click the register link above to proceed. To start viewing messages, select the forum that you want to visit from the selection below.

Announcement

Collapse
No announcement yet.

La grande histoire du eSports

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • La grande histoire du eSports

    L'industrie des jeux vidéos a gagné ses lettres de noblesses. Le business est sérieux pour les meilleurs joueurs du monde qui peuvent y trouver une carrière lucrative. Découvrez comment l'univers des eSports s'est développé et ce qu'il faut attendre de 2018...

    Jouer à des jeux vidéos n'est pas un choix de carrière qui fait rêver les parents. Une brève présentation de l'industrie pourrait les faire changer d'avis. L'Esports est désormais un monde qui brasse des milliards et menace même le sport traditionnel avec des millions de fans et une grosse audience avide de voyager et de payer pour voir ses héros en action. On peut même désormais placer des paris sur les rencontres de Esports.

    L'événement le plus regardé de l'histoire du eSports s'est déroulé en Pologne en 2017. L'Intel Extreme Masters de Katowice a attiré 46 millions de spectateurs du monde entier (34 millions en 2016) et 173 000 personnes ont assisté au spectacle en direct de la Spodek Arena.
    crowds.jpgSalle comble pour l'Intel Extreme Masters Katowice de 2013

    Grosse affluence aussi pour le festival The International 2017 qui s'est déroulé à Washington au Seattle Center's KeyArena. A cette occasion, le record du plus gros prizepool pour un événement eSports a été établi, la dotation mise en jeu sur Dota 2 atteignant 24,7 millions de dollars ! Les vainqueurs de la Team Liquid ont empoché 10,8 millions de dollars.

    Si la Team Liquid ne vous est pas inconnue c'est probablement du fait de la présence de l'ancien Team Pro PokerStars, Bertrand Grospellier. Avant d'être une star du poker, ElkY a été une star des jeux vidéos, il s'éclate désormais dans les deux univers.

    Le eSports attire aussi les stars du sport puisqu'un autre joueur représentant PokerStars, le Brésilien Andre Akkari s'est associé avec la star du Real Madrid Cristiano Ronaldo pour acheter des parts du CNB e-Sports Club. Des sportifs comme Alex Rodriguez, Shaquille O'Neal ou encore Jimmy Rollins ont eux investi dans la franchise NRG eSports.

    Les jeux vidéos ne sont plus réservés à des jeunes garçons installés dans une cave... mais le chemin a été long.

    Retour vers le Futur

    Le concept d'eSports est assez nouveau mais la compétition dans l'univers des jeux ne date pas d'hier. Le premier tournoi de jeux vidéos s'est en effet déroulé il y a un peu plus de 45 ans, à l'université de Stanford. Une vingtaine de joueurs ont participé aux Intergalactic Spacewar! Olympics de 1972, une compétition gratuite. Les vainqueurs de la compétition par équipes - Slim Tovar et Robert E. Maas - et le joueur sacré en individuel - Bruce Baumgart - ont gagné un abonnement au magazine Rolling Stone. Il est d'ailleurs encore possible de jouer à Spacewar! il faut simplement se rendre en Californie au musée Computer History Museum de Mountain View pour trouver la PDP-1, la machine sur lequel tourne encore ce jeu...

    De plus en plus populaires à partir des années 70, les jeux vidéos se pratiquaient seuls, le but étant souvent de battre le meilleur score. Tenter de battre un adversaire n'a pas mis longtemps à devenir le but ultime. De gros tournois ont alors vu le jour, Rebecca Heineman mettant tout le monde d'accord en novembre 1980 pour la première édition du Atari National Space Invaders Championship.

    En 1981, Walter Day a monté Twin Galaxies, une base de données des records du monde des jeux vidéos qui est toujours reconnue aujourd'hui. En 1983, Day se nomme lui-même capitaine de l'équipe nationale des jeux vidéos et lance un tour des Etats-Unis en bus. Lui et ses équipiers visitent alors le pays à bord d'un engin bourré de bornes d'arcade, défiant les populations locales et même les ambassades des pays étrangers. Le tour se finit en apothéose en 1983 avec un Video Game Masters dont les résultats apparaîtront dans le Guinness Book des Records 1984 !

    En 1988, Netrek, un jeu qui n'a pas laissé une grande trace, va tout de même paver la voie du futur des jeux en ligne. Limité à 16 participants, Netrek permet aux joueurs de s'affronter dans l'espace dans une combinaison de jeu de tir et de stratégie en temps réel. Avec l'accélération de la technologie et notamment de la vitesse d'Internet, de plus en plus de personnes vont commencer à jouer en ligne. En 1993, le magazine Wired décrit Netrek comme le premier jeu sportif en ligne.

    Les Temps Modernes

    Le développement des compétitions s'accélère dans les années 90, Nintendo organise ses championnats du monde dès le 8 mars 1990. Les Nintendo World Championships se disputent dans plus de 30 Etats des Etats-unis et au Canada, les joueurs étant répartis dans 3 catégories d'âge.

    La compétition se fait autour de la console NES, sur des cartouches customisées spécialement pour l'occasion (116 cartouches étaient éditées et les collectionneurs se les arrachaient déjà à prix d'or, ndlr). Les joueurs s'affrontaient alors sur Super Mario Bros, Rad Racer ou encore Tetris.

    Le tournoi qui va marquer la naissance du eSports tel que nous l'entendons aujourd'hui pourrait être le Red Annihilation 1997, un tournoi se basant sur le jeu Quake. Plus de 2000 joueurs vont s'affronter simultanément online sur un réseau mis en place spécialement pour l'événement. Les 16 derniers survivants se retrouveront un peu plus tard à l'E3, dans une salle du World Congress Centre, et Dennis « Thresh » Fong va battre Tom « Entropy » Kimzey pour remporter l'ancienne Ferrari 328 GTS du créateur de Quake, John Carmack.
    dennis-thresh-fong.jpgDennis « Thresh » Fong' est considéré comme le premier vainqueur de l'histoire du eSports
    Fong est alors reconnu comme le premier joueur professionnel, l'idée de jouer pour gagner sa vie commence alors à résonner dans la tête de tous les gamers autour de la planète.

    L'année 2000 est marquée par le lancement des World Cyber Games et de la Electronic Sports League (plus connue désormais sous le nom de ESL, ndlr) puis la Major League Gaming fait son apparition en 2002. La donne est largement modifiée cette année-là avec les débuts de la xBox, la première console qui permet de jouer online. En 2004, Halo 2 devient d'ailleurs le premier jeu diffusé sur une grande chaîne nationale, à l'occasion de la Major League Gaming.
    halo.jpgHalo 2, le premier jeu diffusé sur une chaîne nationale américaine

    Depuis cette époque, la montée en puissance du eSports ne s'est pas démentie. Les sponsors ont pris d'assaut les festivals et les conventions liées aux jeux vidéos. Etre un joueur professionnel peut devenir une carrière lucrative.

    Les éditeurs et les développeurs ont aussi réalisé le potentiel et se sont de plus en plus investis dans la compétition, ce qui a provoqué l'arrivée de plus d'argent mais aussi amélioré la mise en place des tournois et de leur mise en scène. La retransmission et le contenu produit sont de qualité.

    L'arrivée du streaming live a bouleversé la donne, attirant plus de nouveaux joueurs et tirant le niveau de la compétition vers les sommets. Des plateformes comme Twitch permettent aussi aux joueurs du monde entier de gagner de l'argent sans voyager ni s'inscrire à des tournois.
    intel-extreme-masters-1.jpgGame on, baby !

    Le meilleur reste à venir. Malgré des millions de spectateurs et les milliards de revenus annoncés en 208, le secteur du eSports reste une industrie en forte croissance, pas encore complètement mainstream. Les gamers d'aujourd'hui pourraient bien devenir l'équivalent des superstars du sport dans quelques années !

    A ne pas rater

    2018 Intel Extreme Masters Katowice
    Du 2 au 4 mars, Spodek Arena, Katowice, Pologne
    L'IEM est un énorme événement. Lancé en 2006 par ESL, c'est un tour global qui connaît sa 12e saison ! L'étape polonaise est le stop terminal, les spectateurs pourront voir s'affronter les meilleurs du monde à Counter-Strike : Global Offensive et à StarCraft II - Legacy of the Void.

    Des tickets sont gratuits pour assister à la fête mais si vous n'avez pas envie de faire la queue, des Pass sont disponibles à partir de 15€. Pour le package VIP incluant deux nuits d'hôtel et des sièges juste à côté des compétiteurs, il faut compter près de 1 000 € !
    L'an dernier, 46 millions de téléspectateurs cumulés ont été recensés alors que 173 000 personnes ont assisté en live à l'événement...

    Le Top 5 des dotations eSports

    Dota 2 - 133 122 261 $
    L'incroyable sequel de Dota (Defense of the Ancients pour les noobs)... Dota 2 se joue à cinq contre cinq en mode MOBA (multiplayer online battle arena), le but du jeu étant de détruire l'équipe adverse. Le jeu est gratuit et il y a souvent plus d'un million de joueurs connectés online simultanément. Ces derniers se sont partagés plus de 130 millions de dollars !

    League of Legends - 49 501 718 $
    Un autre jeu inspiré par Dota, l'an dernier les championnats du monde de LoL proposaient un prizepool de 4 946 970 $. L'équipe Samsung Galaxy a pris la part du lion en remportant la victoire.

    Counter-Strike : Global Offensive - 47 768 762 $
    La quatrième version de Counter-Strike rencontre toujours autant de succès. Deux équipes s'affrontent, les terroristes et la brigade d'intervention...

    StarCraft II - 25 355 066 $
    L'original date de 1998 et le sequel, StarCraft II: Wings of Liberty, vient récemment d'être mis en accès libre online. Il faut encore acheter l'extension Legacy of the Void pour pouvoir affronter une tonne de joueurs.

    Heroes of the Storm - 11 961 532 $
    Les héros légendaires de Blizzard sont téléportés dans un nouveau monde, le Nexus. Choisissez votre personnage de Warcraft, StarCraft, Diablo ou encore Overwatch et entrez dans la bagarre !

    A surveiller : Overwatch
    Overwatch c'est le petit nouveau. Un FPS (first-person shooter, ndlr) qui a enchanté la critique et qui est petit à petit mis en avant pour en faire un titre phare du monde du eSports. La première saison d'une nouvelle ligue vient de démarrer et se conclura en juillet avec un week-end All-Star, une grande finale disputée sous la forme de play-offs. Les équipes en lice se battront alors pour un prizepool de 3,5 millions de dollars.

  • #2
    Je matais un bout de "dans la tête d'un fish" et Elky ,suite à une baisse de résultat en 20017,expliquait qu il passait beaucoup plus de temps à twitcher du gaming qu'à bosser son poker......en meme temps quand tu as été champion du monde avec Starcraft et plusieurs fois champion du monde de poker on peut l'excuser lol
    Sinon je suis imbattable à Pacman et au ping pong sur télé version Atari année 80 mais l'engouement n'est pas au rendez vous^^

    Comment


    • #3
      Je m eclate avec battlegrounds en ce moment

      Comment

      Working...
      X

      X Informations sur les cookies

      Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.