Accueil PokerStars
;
  • If this is your first visit, be sure to check out the FAQ by clicking the link above. You may have to register before you can post: click the register link above to proceed. To start viewing messages, select the forum that you want to visit from the selection below.

Announcement

Collapse
No announcement yet.

De Tetris à Super Mario Bros : les 10 classiques des années 80

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • De Tetris à Super Mario Bros : les 10 classiques des années 80

    Les années 70 sont la préhistoire des jeux vidéo. Les sorties de Pong et Breakout ont tracé la voie vers la révolution Space Invaders. Ce jeu de 1978 a tout changé et les années 80 vont se révéler faste elles aussi avec la naissance de franchises et le développement technologique. En évolution constante, l'industrie va atteindre de nouveaux sommets. La richesse de cet univers est tellement incroyable que c'est un crève coeur de ne sélectionner que 10 perles emblématiques. Même en faisant un Top 50 nous aurions laissé quelques pépites au bord de la route. Les 10 jeux de cette liste sont indubitablement des classiques.

    1. Tetris (1984)
    Un jeu légendaire et addictif au design sommaire. L'histoire de la création de cette fantastique réussite est aussi extraordinaire. Le jeune ingénieur russe Alexey Pajitnov travaillait à l'académie des sciences de Moscou sur un vieux Elektronika 60, une machine archaïque sans graphisme. La version originelle du jeu proposait donc des blocs délimités par des lettres. Pajitnov a vite découvert le potentiel du jeu puis engagé Dmitry Pavlovsky et Vadim Gerasimov pour l'aider à développer Tetris. De nombreuses batailles judiciaires ont opposé le trio à des entreprises de dimension mondiale et Pajitnov n'a finalement pas touché de royalties jusqu'en 1996 quand il a enfin eu le soutien du gouvernement russe.
    Le plus gros bénéficiaire du jeu restera donc Nintendo, dont la version de 1989 pour le Game Boy, a poussé la planète entière à ordonner et organiser cette déferlante de blocs, du chaos aux lignes parfaites.
    game-boy.jpgLe Game Boy de Nintendo proposait la plupart des classiques des années 80, notamment Tetris.
    2. Donkey Kong (1981)
    Donkey Kong ne restera pas comme le premier jeu de plateforme de l'histoire mais plutôt comme le meilleur dans cette catégorie. La partie stratégique est incroyablement développée, plus que celle d'un tournoi de poker Super High Roller.
    C'est aussi avec ce jeu que Shigeru Miyamoto s'est fait un nom, le célèbre développeur créant là une des plus belles franchises de l'histoire des jeux vidéo. Mario fait sa première apparition mais il n'a pas encore fait le plein de super puisqu'il ne peut faire qu'une chose, sauter.
    Sauter sur des tonneaux, des boules de feu et des fossés... passant d'un écran à un autre via une échelle. Dans le script original, le personnage s'appelait simplement Jumpman et c'est devant le succès du jeu que Nintendo a été convaincu qu'il fallait raconter une histoire.
    Dernière anecdote, le jeu avait été développé pour une licence de Popeye qui n'a jamais été mise en route. C'est dans un deuxième temps que Donkey Kong, le singe le plus fameux de l'univers du jeu, a fait son apparition.
    steve-wiebe-playing-donkey-kong.jpgChampion du Monde de Donkey Kong... deux fois ! Steve Wiebe signe le plus gros score de ce classique jeu d'arcade. Credit: Commons: wikimedia. Auteur: Datagod
    3. Super Mario Bros 3 (1989)
    Mario s'échappe de Donkey Kong et devient la star du show dans le sequel ! Mario Bros prend d'assaut le monde de l'arcade en 1983 mais c'est avec la version NES de 1985 que sa popularité explose.
    Shigeru Miyamoto fait franchir un palier à la franchise en 1988 avec la 3e version du jeu sur la NES. Sorti au Japon en 1988, le jeu atteint les Etats-Unis en 1990 et c'est l'engouement. Du jamais vu pour l'industrie et aujourd'hui encore les plus jeunes connaissent tous le plombier à la casquette rouge.
    super-mario-750.jpgSalut moi c'est Jumpman !
    4. Ms Pac-Man
    Pac-Man est une des icônes du monde des jeux vidéo. Le personnage jaune a même largement franchi l'écran pour être décliné en jouets, vêtements, livres, dessins animés. On retrouve même le mangeur de gloutons sur des gâteaux ou encore en star du cinéma comme dans le film Pixels.

    Alors que la plupart des jeux vidéo s'appuient sur beaucoup de violence graphique, le designer Toru Iwatani voulait dès l'origine « attirer une nouvelle audience vers les jeux d'arcade ». « Je voulais que les femmes jouent et c'est pourquoi Pac-Man existe », a-t-il expliqué dans une conférence à San Francisco. « A l'époque, personne ne jouait à la maison, il fallait aller jouer aux jeux vidéo sur des bornes, c'était le terrain des garçons », avait-il ajouté.

    La suite de Pac-Man atteint rapidement des sommets avec toujours les pointillés pour figurer le chemin à suivre et les quatre fantômes Blinky, Pinky, Inky et Sue. Les fruits bonus et quatre différents super-pouvoirs donnent une nouvelle dimension à ce Mrs Pac-Man... le premier jeu avec un héros féminin !

    5. Defender (1981)
    La base du Shoot'em Up, une révolution pour le monde des jeux d'arcade. Defender était probablement le jeu le plus avancé de l'époque. Rapide, chaotique, un univers sonore brillant, tous les ingrédients d'un jeu puissant sont là.
    Le scénario vous faisait sauver l'univers face à des vagues d'aliens. Détruire les ennemis vous permet de leur arracher les humains enlevés sur notre bonne vieille planète. Le Game Play du jeu est d'une simplicité enfantine, un joystick pour prendre de l'altitude ou en perdre et un autre pour avancer plus vite ou reculer. Une tâche de pilote digne de Top Gun.

    6. La légende de Zelda (1986)
    Shigeru Miyamoto frappe encore. Le Japonais est à l'origine de la franchise déclinée en des dizaines de versions depuis trente ans. La dernière version de Zelda, Breath of the Wild, a d'ailleurs été jugée comme le meilleur jeu de 2017 par beaucoup de spécialistes. Et c'est le jeu de 1986 qui a signé le début de l'aventure formidable du héros Link. Le jeu d'action-aventure voit un petit bonhomme vert multiplier les quêtes à la recherche de la princesse dans un monde fantastique.
    Des donjons, un vieil homme qui vous remet une épée : « Il est dangereux de faire la route seul, prenez-ceci », dit-il en vous remettant le premier objet d'un long parcours. Stratégie, réflexion, dextérité... le puzzle est long à assembler et nécessite des heures de batailles et d'exploration dans un monde d'une richesse incroyable.

    7. R-Type (1987)
    Les jeux vidéo de Shoot'em Up qui sont venus ensuite ont tous rendu hommage à ce jeu d'arcade qui a logiquement poursuivi son parcours sur les consoles et les ordinateurs. R-Type était innovant avec des super-pouvoirs explosifs et jouissifs - du missile à tête-chercheuse au laser sortis du mur en passant par La Force, un flux orange qui renversait tout sur son passage - mais aussi un superbe design pour l'époque. Les graphismes soignés, des boss de fin de niveau de plus en plus compliqués à battre tout au long de la progression et le sentiment constant de n'avoir plus qu'un niveau à franchir pour terminer le jeu ont tenu des millions de jeunes en haleine durant de longs mois.

    8. Sim City (1989)
    Gagner ou perdre, réaliser le plus haut score et battre la machine, c'était souvent les objectifs de tous les jeux vidéo dans les années 1980. Quelques exceptions se sont frayées un chemin dont l'une des plus célèbres franchises du jeu et son spin-off : The Sims.
    Développeur et créateur du jeu original, Will Wright avait centré la version de 1985 sur la fameuse Micropolis et son projet n'a pas rencontré le succès immédiat puisque personne n'en voulait. Qui serait prêt à jouer à un jeu où il y a tout à créer ? Il faut partir d'une page blanche et mettre en place une ville entière sans but particulier à atteindre ni de « bonne » manière de jouer. Pris pour un fou, Wright s'obstine et finit par convaincre Maxis en 1989. Le reste fait partie de l'histoire des jeux vidéo !

    9. Tempest (1981)
    Un vrai culte s'est développé autour de cette oeuvre de David Theurer, le créateur de Missile Command et de I-Robot. Le designer a mis en place un jeu d'arcade d'une difficulté incomparable. Le Game Play trouble les joueurs et les vecteurs abstraits en perturbent d'autres. La prise en main est contre-intuitive mais il faut ensuite défendre la surface de la planète contre une invasion d'aliens.
    Un scénario simple qui a consolidé la société Atari qui a ensuite édité plusieurs suites avec Jeff Minter aux manettes : Tempest 2000 (1994) et Tempest 3000 (2000) puis les spin-offs Space Giraffe (2007) etTxK (2014). Ce dernier opus lui occasionnera des problèmes légaux.
    Le jeu est aussi à l'honneur dans le livre d'Ernest Clien, « Ready Player One », où le héros Parzival doit battre le high score de Tempest de 728 329 points. Cette oeuvre littéraire vient d'être adaptée par Steven Spielberg au cinéma alors que Clien a lui-même avoué qu'il s'était inspiré de l'oeuvre du cinéaste pour ce livre. La boucle est donc bouclée !

    10. Out Run (1986)
    Très daté aujourd'hui, Out Run a été un jeu marquant de la fin des années 80... Les bons jeux de voitures étaient alors plutôt rares. Out Run est le premier d'un nouveau genre car il bénéficie notamment de la technologie Sega au niveau des graphismes. Le rendu est très bon avec une impression de vitesse comme dans Space Harrier et After Burner et il y a enfin du répondant avec un véritable volant pour jouer ainsi qu'un pédalier accompagné d'un baquet avec retour de force.
    Accompagné par une jolie passagère, vous êtes au volant d'une Ferrari Tesatrossa et il faut battre le chrono au son de votre musique préférée. Il y a 5 routes différentes pour finir le jeu et DJ Kavinsky a même écrit une chanson en hommage à Out Run, une piste qui servira d'introduction musicale au film Drive bien des années plus tard !
    out-run.jpgQuoi de plus cool qu'une borne d'arcade de ce type ? Crédit: Commons: wikimedia. Auteur: Tiia Monto

    Ils ont fait la bulle
    Il y avait trop de jeux incroyables pour se limiter à 10, voici quelques titres qui auraient pu être dans le classement mais n'y sont pas...

    Contra (1987)
    Ce jeu était parfois disponible sous l'appellation de Gryzor mais Contra reste le petit nom employé par les puristes. Ce classique de Konami disposait d'un mode incroyable pour les bornes d'arcade : deux joueurs pouvaient collaborer dans une aventure !

    Scramble (1981)
    Jeu de tir à défilement horizontal - vous avancez dans un univers - Scramble est un classique de l'arcade avec son rythme frénétique. Jusqu'où pourrez-vous mener l'invasion ?

    Dragon's Lair (1983)
    Des graphismes qui font penser à un dessin animé de Disney, les éditeurs du jeu avaient tout compris puisque le Game Play était loin d'être à la hauteur.

    Elite (1984)
    Une simulation spatiale de combat qui a été l'inspiration de nombreux jeux vidéo se passant dans ce genre d'univers. Les graphismes en 3D vous faisaient plonger dans une autre réalité...

    Final Fantasy (1987)
    Le gameplay du jeu d'Hironobu Sakaguchi séduit les foules depuis 30 ans. La manière dont la quête Final Fantasy est racontée a touché des joueurs du monde entier et de plusieurs générations, plus de 130 millions de copies ont été vendues !

  • #2
    Quelle evolution,je me souviens du tennisping pong :une ligne et un point mais quelle eclate!!!

    Comment


    • #3
      Et le street fighter un grand jeu de baston

      Comment

      Working...
      X

      X Informations sur les cookies

      Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.