Accueil PokerStars
  • If this is your first visit, be sure to check out the FAQ by clicking the link above. You may have to register before you can post: click the register link above to proceed. To start viewing messages, select the forum that you want to visit from the selection below.

Announcement

Collapse

Participez gratuitement à l'UFC KO Poker Week !

Hello tout le monde,

Ce dimanche 23 juin débutent l'UFC KO Poker Week, une série online dédiée au format KO.

Grâce à la PokerStars School, l'un d'entre vous va pouvoir gagner son ticket à 250 € pour le Main Event et ses 500 000 € garantis !
Pour en savoir plus, rendez-vous sur :

la page de la promotion : https://www.pokerstarsschool.fr/arti...-KO-Poker-Week
Le topic dédié : https://www.pokerstarsschool.fr/foru...-ko-poker-week

10 autres membres remporteront également un ticket à 10 €.

Bonne chance à tous !

L'Equipe PokerStars School.
See more
See less

PokerStars Players Championship : Ramon Colillas l'emporte, Julien Martini 2e

Collapse
X
  • Filter
  • Time
  • Show
Clear All
new posts

  • PokerStars Players Championship : Ramon Colillas l'emporte, Julien Martini 2e

    Le tournoi de tous les superlatifs vient de prendre fin. Après plus d'un an de préparation, 320 Platinum Pass à 30 000 $ distribués au gré de nombreuses promotions et des centaines d'heures de travail pour organiser ce tournoi exceptionnel, le PSPC aura tenu toutes ses promesses. Un field gigantesque (1 039 joueurs), tous les meilleurs joueurs de la planète, des célébrités (Paul Pierce, Tony Hawk, Evan Mathis), un cadre magnifique. Celui qui est déjà le plus gros tournoi à 25 000 $ de l'histoire du poker va rester dans toutes les têtes pendant un moment. Il n'y a qu'à voir les commentaires dithyrambiques qui ont accompagné ce tournoi pendant les 5 derniers jours.

    Vous l'avez sans doute vu sur le streaming, Ramon Colillas vient de dominer Julien Martini en Heads-Up pour s'adjuger le plus gros gain qu'un Espagnol n'ait jamais remporté. On ne va pas jouer un faux suspense ici.

    Freeroll PCA.jpgRamon Colillas, grand vainqueur du PSPC !

    Avant ça, 8 joueurs s'étaient donné rendez-vous pour leur quête de gloire, d'un trophée plutôt bling bling et, surtout, de gros sous. Avec 5,1 millions de dollars réservés au vainqueur, des vies pouvaient changer radicalement en fin de journée. Le rythme aura ainsi été incroyablement soutenu lors de cette finale. Des joueurs pas timides avec leurs jetons, beaucoup de premiums et une structure qui met la pression sont autant d'ingrédients d'une table finale spectaculaire.

    La première victime du jour se nomme Talal Shakerchi. Chipleader à la fin du Day 1, le Britannique aurait pu espérer beaucoup mieux si ses as avaient tenu contre le A♠Q♠ de Julien Martini sur un board 3♣K♠2♥T♠5♠. Shakerchi empoche 509 000 $, une somme qu'il a en partie réinvesti dans la foulée, s'inscrivant au Super High Roller à 100 000 $. Pas de temps à perdre !

    pca-pspc-2019-talal-shakerchi-monti-2574.jpgTalal Shakerchi

    Dans la foulée, c'est l'un des grands animateurs du tournoi, Farid Jattin, qui sautait à son tour, toujours face à Julien Martini, sur un nuage à ce moment-là. Quand le Français relance une énième fois, avec A♥K♣, le Colombien n'hésite pas que peu de temps avant de pousser ses 20 blinds avec A♠J♠. Et malgré un tirage couleur au flop, Jattin ne peut inverser la hiérarchie établie pré-flop sur un tableau 6♠2♦5♠Q♦T♣. Celui qui a fait les montagnes russes pendant tout le tournoi quitte finalement le PSPC en 7e position (746 000 $).

    pca-pspc-2019-farid-jattim-monti-2599.jpgFarid Jattin

    Arrivé short stack en table finale, Marc Perrault est finalement très content d'avoir gratté deux paliers pour intégrer le club des millionnaires. Tombé à moins de 2 blinds, le Canadien ne pouvait pas espérer de meilleur résultat aujourd'hui. Sa 6e place lui permet d'ajouter 1 012 000 $ à ses gains en carrières.

    pca-pspc-2019-marc-perrault-monti-2610.jpgMarc Perrault

    Quasi-homonyme d'un énorme shark du circuit, Jason Koonce se sera quant à lui battu avec ses armes. Des armes qui l'ont mené à une belle 5e place du PSPC, l'Américain perdant un dernier coin flip avec T♦7♦ contre 5♠5♥ chez Ramon Colillas. Celui qui cumulait jusque-là à peine plus de 6 000 $ de gains en tournois live repart des Bahamas avec 1 304 000 $. Ce papa de 3 enfants va pouvoir gâter sa progéniture comme jamais.

    pca-pspc-2019-jason-koonce-monti-2623.jpgJason Koonce

    Chipleader en début de table finale, Scott Baumstein aura passé la journée à coucher des mains, pas franchement gâté par le deck. Alors quand Julien Martini relance avec K♦Q♣ et qu'il trouve A♥9♦, ses 16 dernières blinds partent au milieu. Malheureusement pour l'Américain, un roi au flop vient mettre fin à son beau parcours. Sa 4e place lui rapporte 1 657 000 $.

    pca-pspc-2019-scott-baumstein-monti-6101.jpgScott Baumstein

    Le jeu à 3 va ensuite durer un bon moment, Ramon Colillas et Marc Rivera s'échangeant des jetons à plusieurs reprises. Mais, tombé à 8 millions (16 blinds), le Philippin se sent alors obligé de faire tapis avec A♠3♦ après une nouvelle relance de Julien Martini. Ce dernier paye logiquement avec A♦K♥ et l'emporte sur un board anodin, 7♥Q♠2♦T♠T♦. Rivera, avant-dernier Platinum Pass encore en course, devient le plus gros gagnant de l'histoire de son pays avec son prix de 2 168 000 $. Le Heads-Up pouvait alors commencer.

    pca-pspc-2019-marc-rivera-monti-6146.jpgMarc Rivera

    Parti avec un vrai avantage de jetons (43 millions contre 19), le Français pouvait toucher du doigt le trophée. Mais tout se sera finalement joué sur une main, pour le moins spectaculaire. Julien relance avec 9♥6♥ et Ramon défend avec Q♣5♠. L'Espagnol va alors check/call 3 fois - la dernière pour tout son tapis - sur un board A♥Q♥4♥Q♦5♦. La couleur floppée du Français se fracasse à la river sur le full très heureux touché par Colillas. A ce moment-là, le rapport de force est de 48 millions contre 14 pour l'Espagnol.

    Julien Martini ne parviendra finalement jamais à remonter. La main finale est presque anecdotique, le J♣9♣ du Tricolore ne s'améliorant pas suffisamment contre le A♦5♠. L'Espagne tient un nouveau héro. La France tient quant à elle un nouveau représentant de choix dans le monde du poker. Même si les résultats de Julien ces 12 derniers mois en avaient déjà fait un shark à part entière.

    pca-pspc-2019-julien-martini-monti-6183.jpgJulien Martini

    Julien déclarait hier qu'il se poserait certainement la question d'arrêter le poker s'il gagnait les 5 millions. Quelle sera sa décision avec « seulement » 3 millions ? On va suivre ça dans les mois à venir.

    Bravo au Français, un énorme bravo à Ramon Colillas, qui a démontré qu'il n'était pas là par hasard. Et je vous dirais bien qu'on se revoit à la prochaine édition du PSPC, mais ce tournoi est un One Shot, pas forcément amené à se renouveler. Là-encore, l'avenir nous dira ce qui se passera.

    Le festival des Bahamas continue de plus belle, avec des High Roller, un énorme Main Event et des Sides dans tous les sens. En revanche, mon coverage aux Bahamas prend fin aujourd'hui. Je vous donnerai bien sûr des nouvelles du PCA dans les jours à venir, mais je ne serai plus sur place.

    Merci à toutes et à tous ceux qui ont suivi le Blog et le streaming en direct, malgré l'heure tardive de diffusion, décalage horaire oblige. Bonne nuit et à très bientôt !

    PokerStars Players Championship (PSPC)

    Dates : Du 6 au 10 janvier 2019
    Buy-in : 25000 $
    Joueurs : 1 039
    Prizepool : 26 455 500 $ (dont 1 million ajouté)
    1 Ramon Colillas Espagne Platinum Pass 5 100 000 $
    2 Julien Martini France 2 974 000 $
    3 Marc Rivera Philippines Platinum Pass 2 168 000 $
    4 Scott Baumstein Etats-Jnis 1 657 000 $
    5 Jason Koonce Etats-Unis 1 304 000 $
    6 Marc Perrault Canada 1 012 000 $
    7 Farid Jattin Colombie 746 000 $
    8 Talal Shakerchi Royaume-Uni 509 000 $

  • #2
    Bonjour à tous,
    Bravo à Julien mais déçu quand même, j'étais persuadé que c'était pour lui, il marche sur la table finale et patatra tout s'effondre avec ce full sorti de nul part qui lui coupe l'herbe sous le pied Il se rassurera seulement avec 2,9M

    Comment


    • #3
      bravo à lui (Julien Martini) , c'est une sublime performance surtout avec son aq parayé vs les as et le runner runner pique (magic) dès le début de la table final , ensuite dommage lors du head sup et surtout le coup avec sa couleur vs le Q5 qui fais runner Q turn et le 5 river qui est un tournant du Hu , félicitation également à l'espagnol colillas pour sa victoire qui est mérité aussi , j'ai adoré suivre cette table final et cette énorme enjeux (thanks )

      Comment

      Working...
      X

      X Informations sur les cookies

      Nous avons placé des cookies sur votre ordinateur afin d'améliorer votre expérience sur notre site web. Vous pouvez modifier vos paramètres de cookie à tout moment. Dans le cas contraire, nous considérerons que vous acceptez de poursuivre votre navigation.