Comment Jouer avec un Gros Tapis en Tournoi

Nobody2627 | il y a 2 semaines dans MTT

Il est toujours avantageux de disposer d’un gros stack en tournoi. Nous savons cela instinctivement, pour avoir souvent entendu des commentaires du genre « avoir le plus gros tapis vous laisse plus de place pour manœuvrer », « plus de place pour être créatif », « vous permet de mettre la pression » ou bien « de patienter », et bien d’autres. Mais qu’est-ce que tout cela veut dire et comment tirer de ces éléments un plan d’action concret ? Voyons ce que nous devons prendre en compte.

Nos adversaires savent-ils comment nous avons monté ce gros stack ? Si c’est le cas, il faut le prendre en compte dans notre stratégie. Est-ce que nous avons joué serré, mais gagné des jetons sur une confrontation inévitable comme brelan contre brelan ? Avec l’image d’un joueur serré, nous pourrions bien voler des jetons en relançant et surrelançant. Nous avons joué large-agressif et touché une main de folie avec pas grand-chose au départ ? Il sera plus difficile de bluffer. Bien sûr, cela ne peut entrer en ligne de compte que pour les joueurs qui étaient présents, si vous changez de table, ils ne sauront pas comment vous avez obtenu tous ces jetons, simplement que vous les avez.

Soyez patient. Que ce soit bien clair, être patient ne signifie pas attendre des premiums pour jouer. Cela signifie simplement que notre rôle en tant que gros stack n’est pas de marcher sur la table. Nous n’avons pas non plus à affronter les petits stacks qui partent à tapis avec nos mains moyennes. Nous pouvons toujours attendre les bons spots, ceux où nous pouvons attaquer avec de bonnes chances de faire passer nos adversaires et bien sûr attaquer simplement pour value avec nos bonnes mains.

Garder son calme. Avec un tapis dominant, il est naturel de vouloir attaquer, car notre survie dans le tournoi n’est pas en jeu, contrairement à celle de nos adversaires, en particulier les petits et moyens tapis. Ne laissez pas cet instinct vous pousser à jouer de manière trop agressive. La pire chose qui puisse vous arriver est de voir votre gros tapis se transformer en petit tapis, et le meilleur moyen d’y arriver, c’est de perdre des jetons en bluffant.

Voici ce que nous devrions chercher à faire avec nos jetons :

Élargissez vos ranges d’ouverture pré-flop. Profiter des joueurs qui nous permettent de relancer plus de mains et de mettre la main sur des petits pots est toujours une bonne idée. Les joueurs évitent généralement d’affronter les gros tapis, car ceux-ci peuvent les éliminer.

– Être plus conservateur post-flop. Nous venons de voir qu’élargir nos ranges d’ouverture pré-flop pouvait être intéressant pour plusieurs raisons. Mais quand les joueurs choisissent de nous affronter, ils ont des ranges plus fortes, que ce soit pré-flop ou post-flop. C’est pour cela qu’il ne faut pas perdre le contrôle et chercher à tout prix à bluffer et martyriser ces joueurs. Attaquez et faites une tentative, mais si vous rencontrez de la résistance, protégez votre si précieux stack.

Mettre la pression sur les stacks petits et moyens. S’ils se trompent, c’est la fin. C’est une menace significative.

Mettre la pression lors de bulles clés. La bulle des places payées (où l’on passe de zéro à quelque chose de tangible) et la bulle de la table finale sont les plus cruciales. En tant que gros tapis, nous pouvons énormément ouvrir au moment des bulles, parce que certains joueurs vont simplement attendre qu’elle éclate et vont passer toutes leurs mains qui ne sont pas des monstres. Mais attention : ouvrir beaucoup de mains est correct, mais il ne s’agit pas de suivre des relances de stacks moyens avec des mains faibles ou marginales, car dans ces situations, leurs ranges d’ouverture seront bien plus fortes que d’habitude.

Prêter attention aux tailles de tapis effectives. N’oubliez pas que même si nous avons 80 blinds, en relançant face à une petite blind avec un tapis de 12 blinds et une grosse blind avec un tapis de 11 blinds, nous jouons avec très peu de profondeur. Gardez toujours cela à l’esprit, vous devez connaître les tailles des tapis effectifs avant d’entrer dans un coup.

Éviter les confrontations avec les autres gros stacks. Il ne s’agit évidemment pas de s’enfermer dans une coquille dès qu’un gros tapis est dans un coup. Avoir un gros stack cela a toutefois beaucoup de valeur et nous devons chercher à protéger cela. Imaginons que deux super puissances s’apprêtent à entrer en guerre. Quelques petites escarmouches, pourquoi pas, mais si ça devient plus sérieux, mieux vaut être bien armé.

Il n’y a rien de plus plaisant que d’avoir un gros stack en tournoi ! Vos mises semblent faire peur à tous vos adversaires qui, contrairement à vous, peuvent se faire éliminer en un coup. Vous pouvez sans problème ouvrir plus de mains, vous avez plus de place pour manœuvrer post-flop dans des tas de situations différentes et votre boîte à outils est bien garnie. Cherchez à augmenter votre tapis sans oublier de le protéger lorsque vous rencontrez de la résistance et vous vous retrouverez très vite chip leader à une table finale.

Loading Comments

Loading more content...