Comprendre les Réflexions à Plusieurs Niveaux

Nobody2627 | il y a 1 mois dans Poker Basics

Que sont les niveaux de pensée au poker ? On parle ici du bon vieux « il sait que je sais qu’il sait que je sais qu’il sait » qui pourrait durer des heures. Plus on va loin, plus c’est compliqué et complexe. Heureusement, pour avoir un niveau correct dans la plupart des variantes de poker, vous n’aurez pas besoin d’aller aussi loin. Tout d’abord, nous allons définir les niveaux importants à développer, puis nous verrons comment les implémenter dans le jeu.

Niveau 1 :

Qu’est-ce que j’ai ? C’est là que commencent tous les débutants, en se concentrant sur leurs cartes et rien de plus. Ils n’ont d’yeux que pour leurs cartes.

Niveau 2 :

Qu-est ce que mon adversaire a ? C’est l’étape suivante. Nous sommes concentrés sur notre main, tout en essayant de lire la range de notre opposant.

Niveau 3 :

Qu’est-ce qu’il croit que j’ai ? Ici, on ne réfléchit pas simplement à notre main ou à celle de notre adversaire, mais aussi sur quelles mains ce dernier nous met. En prenant en compte le board et les différentes séquences de mises, à quoi ressemble notre range perçue ?

Ce sont les trois niveaux à développer. Si vous êtes bon sur ces trois niveaux, vous pourrez vous défendre dans à peu près n’importe quelle partie que vous jouerez. Une fois que vous êtes à l’aise avec ces trois étapes, vous pouvez continuer votre évolution.

Niveau 4 :

Que pense-t-il que je pense qu’il a ? Comment mon adversaire perçoit ma lecture de lui ? Si ça vous paraît compliqué, pas de panique. Quand vous maîtriserez bien le niveau 3, le niveau 4 aura du sens et vous semblera plus naturel.

Donc, maintenant que nous avons défini ce que sont les niveaux, voyons comment les implémenter dans le jeu.

Les niveaux de pensée dépendent de l’adversaire. La clé est de trouver à quel niveau ce dernier réfléchit pour ensuite placer votre réflexion un niveau au-dessus. Relisez bien cette phrase et retenez-la.

Avez-vous déjà entendu un joueur exprimer sa frustration en râlant sur un « fish » qui ne s’est pas laissé bluffer ? « Comment cet imbécile a pu me payer avec 2e paire, l’as de cœur complétait le tirage couleur, c’était la carte parfaite pour bluffer, j’ai relancé et il a été trop bête pour se coucher ! C’est impossible de battre ces fishs ! ». Non, ce n’est pas impossible. En fait, c’est même plutôt facile. Le problème est que notre héros frustré applique le niveau 3 de réflexion (que pense-t-il que j’ai ?) face à un joueur qui réfléchit au premier niveau, qui ne se soucie pas de ce que son opposant a en mains et qui ne joue que ses cartes (j’ai une paire !). La meilleure façon de jouer face à lui est de réfléchir un niveau au-dessus de lui, à savoir réfléchir à sa range et estimer la force de notre main face à sa range.

Qu’en est-il d’un joueur régulier serré-agressif des micro-limites ? Il sera en général un adepte du niveau 2, dominant ainsi les nombreux récréatifs de ces limites qui ne réfléchissent qu’au niveau 1. Ce reg fait partie de ces joueurs qui se coucheront sur la relance en bluff ratée juste au-dessus contre le fish de niveau 1 car il réfléchit à la range de son adversaire. Du coup, réfléchir au niveau 3 (que pense-t-il que j’ai ?) sera très efficace contre lui.

Quid alors du maniac bourré qui relance dans chaque coup ? Beaucoup de joueurs sont frustrés car ils ne peuvent pas le lire, ils ne savent pas se situer dans une main. Sachez que ce joueur est au niveau 0… Il ne tient même pas compte de ses propres cartes, il joue comme un bourrin et de manière aléatoire. Contre lui, contentez-vous du niveau 1, voyez la force de votre main et demandez-vous comment elle se comporte face à une range ultra large et aléatoire et vous vous en sortirez sans problème, non sans une certaine variance au passage.

Si cela vous semble facile à comprendre, alors bravo pour avoir compris ce concept. L’implémenter de manière efficace aux tables peut toutefois être un vrai défi. Tout d’abord, vous devez identifier le mieux possible le niveau de pensée de vos différents adversaires. Vous devez ensuite adapter votre stratégie pour être exactement un niveau au-dessus d’eux. Une fois que vous y arriverez, vous serez très fort dans les mains en tête-à-tête. Mais qu’en est-il des coups en multiway ? Peut-être que vous vous retrouverez à jouer une main en 4-way face à un joueur solide de niveau 3, un reg-fish de niveau 2 et un débutant de niveau 1. Vous voyez comme ça peut être complexe ? Continuez de travailler. Non seulement vous développerez un edge face à la plupart de vos adversaires, mais vous serez surtout un joueur craint sur n’importe quelle table.

Loading Comments

Loading more content...