La Course Episode 10 – Début de Tournoi : Défendre sa Grosse Blind

Nobody2627 | il y a 4 mois dans Sit & Go

Beaucoup de joueurs ont du mal à comprendre que la grosse blind est la position dans laquelle vous êtes censés perdre des jetons. Et même beaucoup de jetons.

Si un joueur relance sur votre grosse blind, vous êtes supposés perdre plus de jetons que la moyenne dans cette position. Si vous vous couchez, vous perdez 100 % de la grosse blind. Par conséquent, si vous payez, l’idée est de perdre moins que ces 100 % d’une grosse blind.

Dans le jeu de tournoi, vous devez défendre votre grosse blind de manière bien plus large qu’en cash game. Cela est dû au fait qu’aucun jeton n’est extrait du pot sous forme de rake. Les joueurs de cash devront s’habituer à payer beaucoup plus qu’ils ne le font dans leur format de prédilection. A vrai dire, même les joueurs de MTT classiques et de Sit & Go auront besoin de payer de manière plus large que la normale quand ils couvrent le relanceur initial pour ainsi tenter d’aller chercher son bounty. Entrons un peu plus dans les détails.

 

Grosse Blind contre Cut-Off

Encore une fois, notre modèle considère que la relance initiale est de 2,2 blinds et que les tapis de départ sont d’une vingtaine de blinds.

Quand le Cut-off relance au début d’une partie de la Course, la grosse blind se retrouver à payer avec de nombreuses mains qui ont un désavantage d’équité contre la range du Cut-off. Cela peut sembler bizarre pour beaucoup de joueurs, mais il y a deux bonnes raisons pour jouer beaucoup de mains ici :

  1. Les cotes du pot impliquent que vous devez récupérer seulement une petite partie du pot en moyenne pour justifier votre investissement : seulement 24 % du pot dans cette situation.
  2. La possibilité de gagner un bounty améliore drastiquement votre cote.

Voici la range de défense que nous devrions utiliser dans ce spot.

L’idée principale est que contre la range du Cut-off, les petites cartes suitées et connectées ont de grandes chances d’être vivantes. Et comme nous n’avons besoin de récupérer qu’une petite partie du pot pour justifier notre call, payer est profitable, même avec certaines poubelles. Quand un flop comme J-6-4 se présente, 6-4o prendra tous ses jetons à une main comme K-Js, mais aussi le précieux bounty. C’est là que se trouve la value de ces calls un peu light.

Quand votre adversaire relance à plus de 2,2 blinds, vous devez être beaucoup plus serré. S’il min-raise, alors vous devez payer avec encore plus de mains !

La range de shove a pour but de combiner Fold Equity et bonne équité quand vous êtes payé, avec donc une bonne chance d’aller chercher la prime de votre adversaire. N’oubliez pas de resserrer votre range de défense quand vous ne pouvez pas espérer gagner un bounty car vous êtes couvert.

 

Grosse Blind contre Bouton

Si vous trouvez que la range de défense ci-dessus est large, préparez-vous à être choqués. Contre une relance à 2,2 blinds au bouton, nous devons en effet ajouter quelques poubelles à notre range. Nous devons aussi faire tapis de manière plus large que face au Cut-off. Voici la range en question :

Avant de vous lancer à payer tout ce qui bouge, voyons quelques exceptions à cette stratégie globale.

  • Payez avec moins de mains si vous avez remarqué que votre adversaire peut limper son bouton. Cela veut certainement dire que sa range de raise est très forte.
  • Payez avec moins de mains si vous couvrez tout le monde à la table mais si un fold au flop implique que vous seriez alors couvert à votre tour.
  • Payez avec moins de mauvaises mains si votre adversaire est du genre à C-bet sur beaucoup de flops.
  • Payez avec encore plus de mains contre les joueurs passifs qui laissent facilement tomber le coup.
  • Effectuez un 3-Bet à tapis avec plus de combinaisons de Ax contre les calling stations.
  • Faites tapis en bluff avec des mains suitées contre les joueurs qui se couchent trop souvent sur les shoves adverses.

 

Grosse Blind contre Petite Blind

Passons à la range de défense en grosse blind la plus large que vous puissiez trouver. Cette range est à mettre en place si votre adversaire relance à 2,2 blinds et si vous le couvrez, avec donc la possibilité de gagner son bounty.

Cette fois, la position est un énorme avantage. Payer est donc bien meilleur que de se coucher. Le résultat de tous ces paramètres cumulés est assez extrême :

Il faut noter plusieurs points avec cette range. Tout d’abord, nous sommes un peu plus polarisés sur les mains avec lesquelles nous faisons tapis. L’EV de call de mains moyennes comme K-Qs ou A-7o est plus forte. L’EV d’un shove est en revanche la même que lorsque nous étions hors de position. Du coup, payer a une meilleure EV que de faire tapis.

Notez ainsi que A-A se comporte incroyablement bien en payant simplement la relance. C’est en effet la seule main qui n’a pas besoin de Fold Equity. Même K-K sera content de faire coucher un as pour ainsi éviter de sauter sur un flop A-high. A-A n’a besoin d’aucune protection, donc le slowplay est conseillé.

Par ailleurs, quand on regarde le bas de la range, nous pouvons payer avec presque n’importe quelles cartes. Voilà pourquoi la petite blind n’a pas grand-chose à gagner à mettre en place une stratégie de petite relance, étant donné qu’il ne gagnera jamais le coup pré-flop. Nous verrons d’ailleurs dans le prochain épisode comment jouer de manière optimale depuis la petite blind.

Loading Comments

Loading more content...