La Course Episode 11 – Stratégie de Limp ou Shove en Petite Blind

Nobody2627 | il y a 4 mois dans Sit & Go

Dans la Course, en petite blind, il n’y a que trois actions qui tiennent la route : fold, limper ou faire tapis. Il y a deux raisons pour lesquelles on ne veut pas relancer petit :

  1. Il est plus simple d’apprendre deux ranges au lieu de trois. Ajouter des petites relances à notre jeu complique les choses pour aucun gain réel en EV.
  2. Quand les joueurs sont en position et ont la possibilité de gagner un bounty, ils peuvent payer profitablement avec n’importe quelle combinaison de 2 cartes contre une range de raise à 2,2 blinds. Il est préférable de limper et jouer un pot avec plus de profondeur. Cela nous permet de faire jouer notre edge post-flop.

Avant de voir le plan de jeu en petite blind avec des stacks de 20 blinds, voyons quelques points théoriques sur les duels de blinds dans la Course :

 

Pourquoi c’est Bien de Limper

Quand vous limpez en petite blind, vous risquez une demi-blind pour tenter d’en gagner deux. Cela signifie que pour break even sur ce play, vous n’avez besoin de récupérer que 25 % du pot en moyenne. Etant donné que vous êtes toujours en Heads-Up dans cette situation et contre une range de check cappée, vous avez normalement toute l’équité necessaire pour atteindre ces 25 %, et même plus.

 

Protéger sa Range de Limp

Evidemment, notre adversaire a le droit de nous relancer. Et comme il est en position, il devrait le faire de manière aggressive. Si nous limpons seulement les mains bonnes à jouer et couchons le reste, nous allons nous faire détruire par les joueurs agressifs. Par conséquent, il est important de construire une range de limp/call et limp/reraise pour protéger ces mains moyennes, voire mauvaises, qui veulent simplement voir un flop pour pas cher. Nous devons donc construire une range de limp protégée qui nous permet de continuer assez souvent quand un adversaire nous relance, l’empêchant ainsi de gagner de l’argent à nos dépens en bluffant.

 

Shove avec les Mains à Faible Jouabilité

Quand vous avez un gros as comme A-To ou une petite paire comme 4-4, vous avez beaucoup d’équité. Le problème, c’est que ces mains ont du mal à réaliser leur équité. Les mains comme Ax trouvent le gros de leur équité en gagnant sans forcément avoir touché. Mais il est très difficile d’arriver à l’abattage avec une hauteur as. De même, les petites paires ont énormément d’équité en Heads-Up. Elles sont presque toujours favorites pour la simple et bonne raison qu’il est difficile de se voir distribuer une paire (et très facile d’avoir une main aléatoire, non suitée). Comme les gros as, la petite paire a du mal à réaliser son équité au flop. Elle est aussi forte qu’une hauteur as mais avec moins d’outs quand on est derrière.

C’est pour toutes ces raisons que nous devrions faire tapis avec ce genre de mains au lieu de limper. Ici, nous ne voulons pas jouer un flop. Nous voulons de la Fold Equity car nos adversaires coucherons des équités à 45 %. De plus, nous pouvons survivre si jamais nous sommes payés.

 

Limp/Call avec des Mains Jouables

Des mains toutes mimi comme J-Ts sont parfaites pour une range de limp/call si notre adversaire relance à 3,5 blinds (un sizing classique dans ce spot). Ce genre de mains domine les poubelles avec lesquelles notre opposant va checker et les cotes implicites sont bonnes si nous touchons une paire que l’autre joueur pourrait aussi trouver et surjouer. Sans compter que nous dominons ses bluffs potentiels. Dans le prochain article, nous verrons que la grosse blind devrait mettre en place une stratégie polarisée en réponse à nos limps (il doit relancer de bonnes mains et des bluffs, mais pas les mains moyennes qui jouent bien post-flop).

 

Limper les Nuts Absolus

Des mains comme A-A ou A-Ks n’ont pas besoin de la même protection et Fold Equity que des mains comme A-Jo ou 5-5. Nous choisissons donc de jouer ces mains en limpant. Quand nous avons une grosse paire ou de grosses cartes assorties, notre équité est tellement grande et notre jouabilité au top qu’il est aussi bon de limp/shove que de voir un flop contre une bien plus mauvaise main.

 

Voir un Flop avec des Semi-Poubelles

Des mains comme J-6o sont loin d’être les pires, mais elles sont bien pourries quand même. Quand il n’y a plus qu’un adversaire et avec de très bonnes cotes pour compléter la grosse blind, on ne peut pas les coucher pour autant. Mais il ne faut pas les relancer. C’est un des autres avantages à mettre en place une stratégie de limp par opposition à une approche à base de relances.

En limpant, vous jouez des mains qui devraient se coucher dans une stratégie de Raise or Fold.

 

Passons à la Stratégie

Maintenant que nous avons vu la théorie derrière le jeu en petite blind, voyons quelle range nous devrions utiliser. Comme toujours, c’est à vous d’adapter cette range en fonction de ce que vous voyez à la table. Par exemple, vous devriez limper plus de mains à folder contre les joueurs très passifs et limper plus de mains à shove contre les joueurs agressifs qui relancent tout le temps.

Cette range part du principe que les tapis sont équivalents. Vous avez la possibilité d’éliminer votre adversaire et donc de récupérer son bounty. Si ce n’est pas le cas, vous devrez resserrer quelque peu cette range. Si vous couvrez votre opposant, vous pouvez élargir ce panel de mains.

Dans le tableau ci-dessous :

  • Les mains en gris sont des folds
  • Les mains en rouge sont des limp/folds
  • Les mains en jaune sont des limp/calls
  • Les mains en vert sont des limp/shoves
  • Les mains en bleu sont des shoves

Ca fait beaucoup de mains à mémoriser, donc on va en rester là pour aujourd’hui. Le prochain article parlera du jeu en grosse blind et de comment réagir face aux limps en petite blind

Loading Comments

Loading more content...