La Course Episode 6 – Stratégie de Shove SB contre BB

Nobody2627 | il y a 4 mois dans Sit & Go

Dans cet article, nous allons voir comment jouer en petite blind (SB) en 3 ou 4-Handed après que tout le monde s’est couché jusqu’à nous et quand nous avons un stack assez petit pour faire tapis.

Si vous suivez cette série d’articles depuis le début, vous savez déjà que votre décision, comme beaucoup d’autres, dépend grandement de qui couvre qui. Dans la Course, vous devez faire face à de nombreuses situations à haute variance quand vous êtes chipleader car vous avez de bonnes chances de gagner des bounties. Cela n’est important que quand il reste 3 ou 4 joueurs, car vous faites la course avec vos adversaires pour tenter de récupérer la prime du short stack.

Pour cette raison, vous devriez faire tapis de manière très agressive en duel de blinds et mettre votre adversaire en danger dès que la situation le permet. Vous avez beaucoup plus à gagner que lui dans une confrontation à tapis.

Prenons un exemple.

 

Quand Nous Couvrons la BB

(Pete, l’auteur de l’article, nous explique une situation qu’il a vécu il y a peu). Je jouais une partie de la Course, on était 3 joueurs encore en vie et j’avais un tapis de 2 161 qui couvrait mes deux adversaires. Les blinds étaient à 30/60. Le bouton se couche et je découvre J♥ 9♠ en petite blind. La grosse blind, avec son tapis de 992, risque donc l’élimination s’il perd un coup à tapis contre moi.

Cette profondeur de tapis est normalement un peu trop élevée pour faire tapis dans des tournois standard, mais quand vous avez la chance de gagner un bounty, shove de manière plus large que d’habitude est une obligation. J’ai fini par limper ici, mais après avoir revu le spot, je me suis rendu compte qu’il était plus viable d’avoir une range de shove large ici malgré le fait que le stack effectif est un peu plus élevé qu’il ne le faudrait. Voici la range que je peux shove dans ce spot :

C’est très difficile, émotionnellement parlant, de se sentir bien en faisant tapis avec certaines de ces mains, mais c’est très profitable. Si votre adversaire paye comme un maniaque, alors vous devrez éviter de faire tapis avec beaucoup de ces mains. D’un autre côté, s’il est très passif, il sera sans doute plus profitable de limper avec les mains les plus marginales pour tenter d’aller voir un flop. Vous devriez aussi limper de grosses mains pour piéger vos adversaires qui ont tendance à faire tapis ou relancer facilement face à un limp.

Quand le stack effectif diminue, notre stratégie en petite blind devient assez folle contre un joueur que nous couvrons.

A quel point pensez-vous que nous pouvons faire tapis avec une profondeur de 8 blinds ?

Si vous avez répondu « avec deux cartes », et bien vous n’êtes pas très loin de la vérité !

Voici le tableau :

Dans ce spot à 8 blinds effectives, vous devez mettre de côté la laideur d’une main comme T-4o et vous rendre compte que l’EV de votre shove vient de la Fold Equity et du bounty en jeu. Même si vous faites face à une main comme A-7o, votre T-4o possède 36 % d’équité. Quand vous intégrez cette donnée dans l’équation globale, vous voyez que votre EV est supérieure à celle de votre adversaire en raison de la Fold Equity et la possibilité de gagner un bounty. Le shove trouve alors tout son sens.

Vous pouvez faire confiance à ces tableaux, même s’ils peuvent vous paraître bizarre. La Course n’est pas un format intuitif quand on se lance, donc vous devez avoir la foi.

 

Quand la BB nous couvre

Inversons les tailles de tapis ici et donnons à la grosse blind notre ancien tapis et récupérons le sien. Nous avons maintenant 992 jetons aux blinds 30/60 et notre adversaire a le gros stack. A quel point pouvons-nous faire tapis maintenant ?

Vous l’avez deviné, de manière beaucoup plus serrée ! Nous devons faire beaucoup plus attention quand notre adversaire est beaucoup plus tenté de payer pour gagner notre bounty. Nous voulons également survivre encore un peu au cas où un adversaire se retrouve très short, avec donc une chance pour nous de récupérer sa prime dans un futur proche. Notre range de shove en tant que short stack ressemble à ça :

Le bounty fait une énorme différence.

Limper pourrait être le meilleur plan ici avec beaucoup de ces mains. Ce n’est pas parce qu’une main ne peut pas faire tapis de manière profitable ici qu’elle n’a pas le droit de limper. Vous aurez clairement envie de construire une range de limp dans ce spot car des mains comme 9-8s se comportent beaucoup mieux en limpant qu’en les couchant. On peut dire la même chose de mains qui font partie du bas de la range de shove, comme K-9o et T-9s. Quand nous effectuons un petit calcul de la stratégie Push or Fold, nous faisons tapis avec des mains qui perdent en moyenne 0,4 BB, ce qui est mieux que de les coucher et perdre 0,5 BB. Limper peut clairement être une meilleure option ici en fonction du profil de votre adversaire.

Maintenant, qu’en est-il de la range de shove à 8 BB quand nous sommes couverts par notre adversaire ? Encore une fois, ça se resserre énormément :

Vous aurez sûrement remarqué que cette range de shove ressemble beaucoup à une range de call. Elle contient beaucoup de cartes hautes. Que se passe-t-il ?

La raison pour laquelle nous préférons la force brute à la jouabilité dans ce spot est qu’avec des tapis de 8 blinds, le joueur en grosse blind a une opportunité pas chère de récupérer notre bounty. Il va donc énormément nous payer. En d’autres termes, nous avons moins de Fold Equity que nous en aurions dans un format sans bounty.

Quand la Fold Equity diminue, faites en sorte que votre range de shove inclue beaucoup de grosses cartes qui auront plus de chances d’être devant en cas de call.

 

Conclusion

  • Dans les situations à 3 ou 4 joueurs, vous faites la course pour récupérer le bounty du short stack avant vos adversaires. En Heads-Up, cette urgence disparaît et les ranges redeviennent un peu plus normales.
  • Avec un tapis effectif de 8 BB, nous pouvons shove presque toutes les mains quand nous couvrons notre adversaire en duel de blinds.
  • Quand nous sommes couverts en duel de blinds, nous devons être bien plus serrés et envisager de limper beaucoup plus de mains au lieu de risquer notre tournoi sans aucune possibilité de gagner un bounty.

Quand nous sommes couverts en duel de blinds, nous sommes payés beaucoup plus souvent. Notre range doit donc tendre vers les grosses cartes. Nous voulons nous retrouver en position de favori quand nous sommes payés car nous avons moins de Fold Equity.

Loading Comments

Loading more content...