Réfléchissez avant de Parler

PokerStarsSchool | Cash Games

Une des qualités que les parents essaient d’inculquer à leurs enfants est celle de réfléchir avant de parler. Comment ce que vous allez dire sera compris ou interprété par les personnes à qui vous vous adressez ? Quel message essayez-vous de faire passer ? Avoir une idée de ce que vous essayez de dire et de comment vos mots vont être interprétés peut améliorer drastiquement vos relations sociales.

Le concept de réfléchir avant de parler est également applicable au monde du poker. En particulier lors de vos prises de décisions, et surtout celles qui concernent vos mises. Nos mises sont là pour dire quelque chose à nos adversaires. Par exemple, prenez un joueur sur lequel nous avons un read. Il mise gros avec ses mains faites vulnérables, il mise petit ou slowplay ses monstres, se contente de payer avec ses tirages et abandonne s’il n’a pas touché. Est-ce que vous trouveriez facile de jouer contre ce joueur ? Ses mises vous donneront la force de sa main. Et pourtant, beaucoup de joueurs débutants ou inexpérimentés se laissent berner.

Comment faire face à ce problème ? Voici ce que vous pouvez essayer de faire.

 

Travaillez vos Lectures de Ranges

Pour commencer, travaillez vos lectures de ranges. Si vous jouez en live, suivez le jeu même si vous avez couché votre main. Quand une main va à l’abattage, entraînez-vous à deviner la range que l’agresseur est susceptible d’avoir, tout comme celle du payeur. Si les mains sont révélées, aviez-vous raison ? Est-ce que les mains retournées étaient cohérentes avec les séquences de mises ? Faisaient-elles partie des ranges que vous aviez estimé ? Si ce n’est pas le cas, refaites la main dans votre tête et demandez-vous si les mains retournées ont du sens. Si c’est le cas, alors vous pouvez vous servir de cette base pour continuer à travailler. Avec le temps, vous améliorerez votre faculté à lire les ranges de vos adversaires, tout comme celle de comprendre votre propre range perçue par vos opposants en fonction de vos actions dans la main.

Soyez Moins Prévisible dans vos Séquences de Mises

Quand un joueur progresse, il se doit d’être moins prévisible. Au début, beaucoup de joueurs le font de manière irréfléchie. Ils vont relancer avec T7o en début de parole, toucher une main, aller au showdown pour ensuite sortir une excuse du genre « je varie mon jeu » pour que personne ne puisse les mettre sur une main. C’est un bon concept, mais très mal exécuté. Une meilleure façon d’être moins prévisible est d’essayer d’équilibrer les ranges. Par exemple, plutôt que de relancer des poubelles de manière aléatoire UTG, il est plus judicieux d’avoir une range qui contient de bonnes mains spéculatives comme 89s (UTG, vous pouvez relancer plus large dans des positions plus tardives). Ce type de main a une bien meilleure jouabilité que T7o, car elle va trouver plus de tirages quinte et couleur. Qu’en est-il du jeu post-flop ? La range avec laquelle vous voyez le flop contient des mains qui ont touché des monstres (brelans), des tirages et certaines qui n’ont rien touché du tout. La clé pour être difficile à lire est de bien équilibrer les mains que vous misez et celles que vous checkez. Idéalement, vous voulez avoir certains tirages dans votre range de mise et d’autres dans votre range de check. De même, vous devez avoir des mains faites dans les deux ranges. Et si la logique est de miser les très gros jeux pour value, vous pouvez ajouter quelques combos de premiums dans votre range de check, surtout face à de bons joueurs qui sont capables de lire les ranges. De cette façon, ils sauront qu’un check de votre part n’est pas un signe automatique d’abandon et qu’ils ne pourront pas vous éjecter de la main aussi facilement.

Si vous jouez de cette façon, c’est comme si vous parliez de manière cryptée. Vos adversaires voient ce que vous disent mais ils ne peuvent pas vraiment décoder ce que cela veut dire. Quand le tirage couleur rentre à la turn, vous pouvez très bien l’avoir, que vous soyez l’agresseur ou le payeur sur la street précédente. Cela vous rend moins prévisible et bien plus difficile à lire.

Pour finir, quand vous effectuez une action à la table, réfléchissez à ce que cette action dit à votre adversaire, comment ce dernier va l’interpréter. En réfléchissant avant de parler, vous réussirez à dire à votre adversaire ce qu’il veut entendre plutôt que ce qui se passe vraiment pendant une main.

Loading Comments

Loading more content...